Opi'News

6h54 - 26 janvier 2022

Plaidoyer pour la race humaine

Il y a 80 ans se réunissait un conseil de fonctionnaires et spécialistes du passage de la morts artisanale à la mort industrielle des juifs : la conférence de Wannsee.

Une réunion, type conseil d’administration d’une grosse entreprise où les victimes devenaient des « stucks », des numéros, des éléments de production, les techniques d’assassinat devaient être économiquement rentables et épargner le moral des troupes, l’industrie de la mort a vu le jour. 

Le comble de l’horreur et de la cruauté humaine, le comble du cynisme. L’intelligence du mal au service du pire.

Alors que nous commémorons la libération d’Auschwitz, ces quelques jours qui séparent l’esprit du mal et l’issu de la Shoah et 6 millions de crimes, réfléchissons à cette histoire qui est celle de la déchéance humaine qui a ignoré ses fondements.

Réfléchissons à l’idéologie de ceux qui se croient supérieurs aux autres races alors qu’il n’existe qu’une race, la race humaine.

#wannsee

Thierry Roos

Administrateur au sein de la Communauté Israélite de Strasbourg

 

 

7h22 - 25 janvier 2022

Et si les 450.000 électeurs de la Primaire populaire rebattaient les cartes à gauche ?

Il ne faut pas prendre à la légère les 470.000 citoyens qui se sont inscrits à la Primaire de la gauche (plutôt que “populaire”). Avec trois fois plus que Mélenchon, les Verts et LR, quinze fois plus que les socialistes, si le vote (selon un processus original de notation) désigne franchement et haut la main Christiane Taubira, la députée de Guyane sera auréolée d’une légitimité qui lui permettra d’enterrer définitivement la candidature d’Anne Hidalgo et d’affaiblir sérieusement Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon. La gauche sera-t-elle si divisée que cela le 10 avril 2022 ?

MT

8h58 - 24 janvier 2022

Un 53ème soldat français tué au Mali

Le maintien de la présence militaire française au Sahel sera-t-il un enjeu de l’élection présidentielle ? La France pourra-t-elle seulement y rester jusqu’à fin avril devant l’hostilité de la junte au pouvoir au Mali ?

La mort du brigadier Alexandre Martin hier à Goha, qui porte à 53 le nombre de soldats français morts au Sahel depuis 2013, fait craindre le redoublement d’attaques djihadistes en cette période électorale, tant les adversaires de la France sur place auraient intérêt à envenimer les choses ?

Cette attaque a été portée contre la plus grande base militaire française de la région par des cellules djihadistes de mieux en mieux organisées et équipées. Elle intervient dans un contexte d’hostilité croissante de l’opinion publique et des gouvernants à Bamako contre la présence française. Le retrait partiel et la réorganisation de l »opération Barkhane, annoncée à la hâte et sans concertation par Emmanuel Macron en mars 2021, n’ont pas aidé l’action des militaires français.

Pour l’heure, hommage aux soldats français morts pour la France, morts pour la liberté de peuples africains qui nous avaient appelés au secours en 2013 contre la terreur islamiste.

MT

 

 

22h17 - 18 janvier 2022

Succes Masra ne soutient pas une transition longue sans l’onction démocratique du peuple, ni au Mali, ni au Tchad.

Succès Masra, président du parti Les transformateurs et membre fondateur de la coalition Wakit Tama, leader de l’opposition au Tchad, dément apporter son soutien aux partisans d’une transition longue au Mali.

« Je rappelle mon attachement à des transitions courtes d’une seule durée, non renouvelable, déterminée de façon consensuelle au terme d’un Dialogue souverain non biaisé », nous confie le leader de l’opposition au Tchad. Et d’ajouter : « Il doit en être ainsi au Mali, au Tchad, dans toute l’Afrique et somme toute dans le monde entier. Dans une démocratie, le rôle des militaires est d’assurer en permanence la sécurité mais pas d’être au sommet de l’Etat en confisquant le pouvoir par les armes. Tout le monde sait qu’une transition n’a de sens que courte et raisonnable »

Propos recueillis par Michel Taube

10h49 - 18 janvier 2022

IVG : Roberta Metsola peut-elle décemment succéder à Simone Veil à la tête du Parlement Européen ?

Simone Veil doit se retourner dans sa tombe : la conservatrice maltaise Roberta Metsola, membre du PPE, principal groupe politique, regroupant notamment les LR français, est favorite pour remporter cet après-midi la présidence du Parlement Européen, à la suite au décès de l’Italien David Sassoli.

Malte est le dernier pays européen qui interdit strictement l’IVG. Roberta Metsola y est également hostile mais elle a annnoncé qu’elle respecterait les positions du Parlement européen sur les questions de société. Encore un sujet de discorde entre Européens !

MT

16h10 - 16 janvier 2022

Ibrahim Boubacar Keïta décède, Assimi Goïta tient tête à la France et à la CEDAO : le Mali vers des heures sombres ?

Au moment où les relations entre le Mali, ses voisins africains et la France s’embrasent, Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali de 2013 à 2020, est mort. C’est lui qui avait appelé au secours François Hollande en septembre 2013 pour appeler en catastrophe les troupes françaises à venir stopper la progression stupéfiante des djihadistes venus du Nord. Sans la France, Bamako aurait connu le même sort que Kaboul avec les talibans.

C’est le même Ibrahim Boubacar Keïta qui fut renversé en août 2020, après sept années de corruption et de déceptions par des militaires, emmenés notamment par le nouvel homme fort du Mali, le colonel Assimi Goïta. Lequel aujourd’hui tient tête à la CEDAO et à la France, accusés d’agir contre les intérêts de Bamako.

Où va le Mali ? Le peuple malien aura-t-il son mot à dire ? La France pourrait-elle seulement y maintenir ses troupes jusqu’à l’élection présidentielle ? La CEDEAO maintiendra-t-elle son bras de fer ?

 

Alain Dupouy et Michel Taube

 

7h04 - 14 janvier 2022

Opi’News : Molière au Panthéon ?

Francis Huster a proposé la panthéonisation de Molière, le plus grand dramaturge de l’histoire de France. Pour le comédien, « le génie de Molière, c’est d’avoir mis sur scène la langue du peuple ». Valérie Pécresse et Anne Hidalgo soutiennent l’initiative. Emmanuel Macron, le bougre, refuse !! Seules des femmes savantes peuvent-elles comprendre l’impérieuse nécessité de panthéoniser un géant qui, à bien des égards, fut un vrai féministe avant l’heure.
MT
12h05 - 12 janvier 2022

Le voile islamique dans le foot français : pourquoi le Conseil d’Etat ne tranche pas ?

Une association musulmane, “les hidjabeuses”, a saisi en novembre dernier le Conseil d’État pour que les footballeuses musulmanes puissent jouer en portant le voile… Comme en Iran. 

La Fédération Française de Football interdit toute expression religieuse sur un terrain mais la FIFA accepte le voile dans les pays qui le souhaitent. Heureusement que la Coupe du monde de football qui aura lieu au Qatar en novembre 2022 ne sera pas suivie (ou précédée) par la Coupe du monde féminine : toutes nos championnes auraient dû jouer voilées !

On sait que la ministre des Sports Roxana Maracineanu est pour. Mais qu’en pense le Conseil d’Etat ? Il serait utile qu’elle tranche la question au plus vite, même si au fond la réponse doit être surtout politique et appartient aux candidats à l’élection présidentielle.

MT

9h46 - 6 janvier 2022

Covid : Les leçons du professeur Booba

Tweet de Booba : « vaccins, masques, tests (payants) distanciation sociale et toujours des vagues des malades des morts des top Covid à 200k/J. Soit vous êtes cons soit c’est volontaire! Ayez au moins l’honnêteté de reconnaître votre incompétence et laissez nos enfants vivre leur innocence!!! »

Après la saillie de Gims, chrétien converti au salafisme, contre ses fans lui souhaitant la bonne année, voilà qu’un autre rappeur, le professeur Booba, traite de con et d’incompétent la quasi-totalité des médecins et dirigeants de la planète. Il se veut notamment le grand défenseur de nos enfants. Certes, « seulement » 28 enfants sont décédés depuis le début de la pandémie, mais les hospitalisations en soins intensifs se multiplient ces derniers jours. Par ailleurs, les informations provenant de l’étranger, en particulier des États-Unis, ne peuvent que nous encourager à protéger nos enfants. Porter un masque et prendre quelques précautions le temps d’une vague épidémique ne leur volera pas leur innocence, mais préservera peut-être leur santé et leur vie.

7h25 - 31 décembre 2021

J-100

A J-100, le suspense de l’élection présidentielle française est plus grand que jamais : il y a trois mois, nul ne savait que Valérie Pécresse et Eric Zemmour concourraient parmi les présidentiables. Il y a trois semaines, nul ne savait que le Covid ferait un retour fulgurant et suspendrait quasiment la campagne électorale.

Décidément, à cent jours du premier tour de la présidentielle, une seule chose est sûre, pour paraphraser Jean Gabin : nous ne savons rien de l’issue de cette échéance pourtant décisive pour l’avenir de la France.

Certes, Emmanuel Macron est le favori mais quelle surprise insoupçonnable fera-t-elle vaciller cette certitude apparente ? Le risque d’une très faible participation électorale risque fort de bousculer toutes les prévisions sondagières. Hitchcock se serait régalé !

En attendant, et malgré les restrictions imposées par la crise Covid, achevons la trêve des confiseurs en beauté : meilleurs voeux 2022 !

MT