Le Fil

9h56 - 23 janvier 2017

Donald Trump à l’offensive dès les premiers jours de mandat

Donald Trump à peine investi, la Maison blanche a promis aujourd’hui de « se défendre bec et ongles » contre les médias, accusés d’hostilité envers le nouveau président américain.
L’homme d’affaires a lancé samedi une première salve contre la presse à l’occasion d’une visite au siège de la CIA, en accusant les journalistes d’avoir sous-estimé la foule présente à sa cérémonie d’investiture vendredi à Washington. Hier, Donald Trump a dit que les Etats-Unis allaient contacter sous peu le Canada et le Mexique pour renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), entré en vigueur en 1994.

8h54 - 23 janvier 2017

Conférence sur la paix en Syrie à Astana

Le régime de Damas et les combattants rebelles se retrouveront lundi à Astana pour leurs premières négociations directes depuis le début de la guerre en Syrie, parrainées par leurs alliés respectifs. Le gouvernement syrien, soutenu par Moscou et Téhéran, et les rebelles, appuyés par Ankara, vont avant tout s’efforcer au Kazakhstan de renforcer le cessez-le-feu instauré le 30 décembre et qui tient vaille que vaille malgré des violations régulières.

7h53 - 23 janvier 2017

Primaire de la gauche : Hamon devant Valls au premier tour

Benoît Hamon et Manuel Valls, représentants des deux extrêmes du Parti socialiste, sont les finalistes du second tour de la primaire de gauche pour la présidentielle, avec un avantage pour le premier, qui a obtenu le ralliement d’Arnaud Montebourg. Un débat télévisé entre les deux finalistes, qui pourrait s’avérer décisif, sera organisé mercredi. La participation a été faible avec autour d’1,25 million de votants, soit un chiffre en baisse par rapport à 2011, où 2,6 millions de votants s’étaient exprimés au 1er tour. Et très loin de la primaire de la droite : plus de 4 millions.

8h09 - 21 janvier 2017

Gambie : Jammeh annonce qu’il quitte le pouvoir

Yahya Jammeh a annoncé samedi à la télévision d’Etat gambienne qu’il allait quitter le pouvoir, et les présidents mauritanien et guinéen ont obtenu auparavant son accord de principe pour qu’il quitte la Gambie.

Des discussions se sont poursuivies sur les conditions de son départ, prolongeant de facto la suspension de l’opération militaire ouest-africaine décidée par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao) pour contraindre M. Jammeh à céder le pouvoir.

 

0h05 - 21 janvier 2017

Trump président des Etats-Unis : l’Amérique d’abord

Donald Trump est devenu vendredi le 45e président des Etats-Unis, promettant dans un discours sombre, offensif, aux accents résolument populistes, d’articuler sa politique autour d’un seul axe: « l’Amérique d’abord ».

Main gauche sur la Bible, main droite levée, le magnat de l’immobilier, porté au pouvoir sur une rhétorique anti-élites, a prêté serment comme l’ont fait avant lui George Washington, Franklin D. Roosevelt ou John F. Kennedy.

L’homme d’affaires septuagénaire a entamé sa présidence sur la même tonalité que sa campagne promettant de « rendre le pouvoir au peuple ». « A compter d’aujourd’hui, ce sera l’Amérique d’abord et seulement l’Amérique! », a lancé le 45e président des Etats-Unis énonçant « deux règles simples: acheter américain et embaucher américain ».
A 70 ans, sans la moindre expérience politique, diplomatique ou militaire, l’homme d’affaires républicain de New York succède à la tête de la première puissance mondiale au démocrate Barack Obama, 55 ans, sous le regard inquiet des alliés des Etats-Unis, échaudés par ses déclarations tonitruantes, parfois contradictoires.

Après sa prestation de serment et son discours au Capitole en milieu de journée, il a assisté au défilé traditionnel suivant l’investiture des présidents américains, puis a rapidement signé son premier décret en début de soirée, dans le Bureau ovale.

Il y ordonne à son administration d’accorder le plus d’exemptions possibles à la réforme du système de santé de 2010, détestée des conservateurs pour son coût et sa lourdeur, en attendant son abrogation par le Congrès.

 

12h30 - 20 janvier 2017

Niveau record des exportations d’armes françaises

Les exportations d’armements français ont atteint un nouveau record en 2016 à plus de 20 milliards d’euros, grâce à la vente à l’Inde du chasseur Rafale et au mégacontrat conclu avec l’Australie pour des sous-marins, a annoncé jeudi le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian.
Ces exportations – mesurées en prises de commandes – avaient déjà atteint quelque 17 milliards d’euros en 2015, grâce aux premiers contrats de vente du chasseur Rafale à
l’étranger, soit plus du double de l’année précédente. Au terme de longues négociations, l’Inde a conclu en septembre l’achat de 36 avions de combat Rafale, fabriqué par le groupe Dassault. Autre succès : le choix par l’Australie du constructeur français DCNS pour renouveler sa flotte de sous-marins, un contrat géant de près de 40 milliards de dollars US pour
la construction de 12 submersibles.

10h30 - 20 janvier 2017

Les pourparlers d’Astana permettront-ils la réconciliation en Syrie ?

Bachar Al-Assad espère que les négociations qui doivent se tenir à Astana sous l’égide de la Russie permettront de conclure des accords de « réconciliation » locaux entre le gouvernement syrien et des groupes rebelles, qui accepteraient de déposer les armes en échange d’une amnistie. Le président syrien dit ne pas savoir si les pourparlers prévus la semaine prochaine produiront un « dialogue politique » en raison de l’incertitude sur l’identité des participants. 

9h00 - 20 janvier 2017

Trump investi 45e président américain, premières mesures

Washington s’est transformée en une forteresse urbaine à la veille de l’investiture de Donald Trump en raison de l’impopularité inédite dans l’histoire récente des Etats-Unis que cristallise le 45e président américain avant même sa prise de fonction. Il sera investi à midi (18 heures, heure française) La police de la capitale fédérale se prépare à la présence vendredi d’environ 900 000 personnes, à la fois pour assister à la prestation de serment du nouveau chef de l’Union mais également pour manifester contre cet homme d’affaires dont le style a coupé le pays en deux et les annonces politiques nourrissent des inquiétudes. Quelque 28.000 membres de forces de sécurité ont été mobilisés. Donald Trump se prépare à publier des décrets dès le premier jour de son mandat, aujourd’hui, pour matérialiser ses promesses sur la répression de l’immigration illégale, la renégociation d’accords commerciaux et l’abrogation de mesures emblématiques de l’administration Obama.
Selon ses conseillers, Trump ne temporisera pas et utilisera ses pouvoirs exécutifs pour publier des décrets présidentiels, non soumis au vote du Congrès, dès les débuts de son mandat, notamment sur le retrait du partenariat transpacifique (TPP), ou encore la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

8h00 - 20 janvier 2017

Troisième débat de la primaire à gauche ciblé sur Hamon

A trois jours du premier tour, le dernier débat télévisé de la primaire initiée par le PS s’est crispé jeudi autour des attaques vis-à-vis de l’homme qui monte, Benoît Hamon, avant que les candidats unissent leurs armes contre la menace Emmanuel Macron. Benoît Hamon, qui paye sans doute sa bonne dynamique dans les sondages, a vu d’emblée sa proposition phare, le revenu universel d’existence, ciblée par plusieurs de ses concurrents, notamment pour son coût jugé démesuré.

7h24 - 20 janvier 2017

Crise gambienne : dernière médiation

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a annoncé avoir suspendu son opération militaire lancée jeudi pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir, le temps d’une dernière médiation guinéenne pour le convaincre de quitter la Gambie. Les troupes sénégalaises et de quatre autres pays d’Afrique de l’Ouest sont intervenues jeudi en Gambie pour installer le nouveau président Adama Barrow et forcer au départ le sortant Yahya Jammeh, qui refuse de reconnaître sa défaite électorale.