Monde
12H33 - jeudi 11 avril 2019

Wikileaks : le lanceur d’alerte J. Assange arrêté par la police au sein de l’ambassade de l’Equateur à Londres

jeudi 11 avril 2019 - 12H33

Ce jeudi, le fondateur du site Wikileaks, Julian Assange, a été arrêté par la police britannique à Londres. Le lanceur d’alerte, visé par un mandat d’arrêt du tribunal londonien de Westminster Magistrates, était réfugié à l’ambassade équatorienne de Londres depuis juin 2012.

Dans un communiqué publié ce jeudi 11 avril, la police britannique a annoncé avoir arrêté le fondateur de Wikileaks, Julian Assange. Les autorités affirment avoir été autorisées à pénétrer dans l’ambassade, après que le gouvernement équatorien a retiré l’asile à Julian Assange. Ce dernier, expert en informatique, va être « présenté au tribunal de Westminster dès que possible«  « , a précisé la police. 

Pour rappel, Julian Assange s’était réfugié à l’ambassade d’Equateur pour ne pas avoir à être envoyé en Suède où il était accusé de viol. Bien que l’affaire en question ait été classée, un mandat d’arrêt britannique est toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle.

De son côté, Julian Assange dénonce une opération du gouvernement américain visant à le juger et à le faire condamner à mort pour la publication de milliers de documents secrets sur le site WikiLeaks (site où l’on trouve notamment les Macron Leaks). 

 

Guillaume Asskari

Journaliste, Chroniqueur « Amériques latines »