Edito
11H46 - mardi 12 mars 2024

Débat sur l’Ukraine : vous êtes plutôt Congrès américain ou Parlement français ? L’Opi’News de Michel Taube

 

Dans une France de la Vème République en guerre, nous aurions un petit dictateur démocrate avec (presque) les pleins pouvoirs !

La France est de loin le pays occidental démocratique ou les institutions confèrent le plus de pouvoir à un seul homme. Surtout en matière de politique étrangère.

L’auteur de ces lignes est résolument pro-Ukrainien.

Mais le débat parlementaire sur le plan de soutien de la France à l’Ukraine, aujourd’hui à l’Assemblée Nationale, demain au Sénat, est doublement biaisé : il va donc y avoir un vote mais sans conséquence contraignante pour l’exécutif. Imaginez l’effet désastreux si une majorité de parlementaires désavouent l’exécutif ! 

Ensuite, et pour cause, de nombreuses clauses de l’accord bilatéral de sécurité signé par Volodymyr Zelenski et Emmanuel Macron à Paris le 16 février sont classées secret-défense. La représentation nationale ne dispose donc pas de toutes les clés.

Aux Etats-Unis, le Congrès a beaucoup plus de pouvoirs, financiers surtout, pour encadrer les décisions prises par le président de la République. On le voit avec le blocage de l’aide américaine au Sénat depuis de longs mois.

La démocratie a des inconvénients mais elle assure, mieux que la décision prise par le fait du prince, la pleine participation des corps constitués à une décision de guerre aux conséquences toujours incalculables.

 

Michel Taube

Directeur de la publication

Il faut aider le Soudan – L’Edito de Michel Taube

Le 11 avril 2019, le peuple soudanais se levait et faisait chuter le dictateur Omar el Bechir. Depuis cette date, de coups d’États en tentatives de conciliation, l’instabilité politique s’est installée dans…
Michel Taube