La chronique de Patrick Pilcer
17H46 - mercredi 6 avril 2022

Poutine, Zemmour, Le Pen, Mélenchon… Un homme ça s’empêche. La chronique de Patrick Pilcer

 

Patrick Pilcer

Les derniers événements en Ukraine ne peuvent que rappeler à certains d’entre nous cette phrase d’Albert Camus, dans le premier homme. Quand Cormery et Levesque, au Maroc, découvrent l’horreur de deux sentinelles atrocement mutilées et égorgées, Levesque considère que l’autre camp usait de tous les moyens pour arriver à ses fins. Cormery rejette l’inacceptable et dit « non, un homme ça s’empêche, voilà ce que c’est un homme, ou sinon… ». Pour Camus, on devient Homme en choisissant des règles, des limites et en les respectant, en refusant la bestialité et la monstruosité, en refusant l’inacceptable. Ce ne sont pas nos droits mais l’acceptation de nos devoirs et la maitrise de soi qui nous font Homme.

Et bien Monsieur Poutine, non, un homme ça s’empêche ! vous ne pouvez vous laver les mains de l’horreur et des crimes que vos troupes provoquent. Lorsqu’on engage des mercenaires de Wagner, de Syrie, de Tchétchénie, voilà ce qui arrive ! lorsqu’on déshumanise son adversaire, voilà ce qui arrive ! Lorsqu’on préfère fréquenter Bachar el Assad, Ramzan Kadyrov, les Gardiens de la révolution iranienne, Kim Jong Un, etc… voilà ce qui arrive !

Et les mensonges de vos diplomates et porte-paroles n’y changent rien. Ils ne font que rappeler encore Camus, lors de son discours pour le Prix Nobel à Stockholm, pour qui la liberté est le droit de ne pas mentir. M Poutine, votre entourage nous ment, il se ment, il vous ment ! En tant qu’homme d’Etat, en paraphrasant Camus, vous devriez être attaché au service de la Vérité et de la Liberté. La noblesse de votre fonction devrait s’enraciner dans deux engagements, le refus de mentir sur ce que l’on sait et la résistance à l’oppression.  Vous devriez être un serviteur acharné de la Vérité et de la Liberté. C’est comme cela qu’on réunit le plus largement autour de soi, qu’on rassemble ce qui est épars. Et bien non, vous avez choisi de vous accommoder du mensonge et de la servitude. Nous ne vous laisserons pas faire. Chaque génération croit pouvoir refaire le monde ; nous savons que la tâche est trop grande et que nous le ferons pas. Mais nous pouvons en tout cas vous empêcher de défaire le monde. Un homme ça s’empêche, même vous !

Et cette leçon est à méditer aussi pour certains candidats à la présidentielle en France :

Monsieur Zemmour, un homme ça s’empêche, ça s’empêche de séparer les citoyens en fonction de leurs origines, de leur religion, de leur prénom. Ça s’empêche de mentir sur l’histoire, de ne pas résister aux pulsions. Ça s’empêche de rabaisser quand le rôle du président doit être d’élever, de rassembler et de faire progresser. Ça s’empêche de s’accommoder du mensonge et de la servitude.

Madame Le Pen, une femme aussi ça s’empêche. Zemmour Le Pen, même combat, chacun une face de la même pièce extrémiste, réactionnaire. Aucun réel projet de société, aucun réel projet économique ni pour l’un ni pour l’autre. Une attirance commune pour Poutine, pour l’Ordre, surtout quand on le donne…Là encore, vous vous accommodez au mensonge et à la servitude.

Monsieur Mélenchon, un homme ça s’empêche ! ça s’empêche de penser et de dire la République c’est moi, ça s’empêche de se dire partisan de la laïcité et de partager le pain et le vin avec les indigénistes et autres wokistes, de faire la promotion de Poutine là encore, de Chavez, Maduro et Castro, ça s’empêche de tenir des propos fleurant bon l’antisémitisme. Le service de la Vérité et de la Liberté, auquel vous étiez autrefois attaché, aurait dû vous éloigner de ces compromissions ; vous avez préféré renoncer au refus de mentir et à la réelle résistance à l’oppression, rompant avec vos engagements. Là toujours, accommodement avec le mensonge et la servitude.

Et vous électeurs, qui choisissaient l’abstention ou ces trois candidats extrémistes, vous aussi, un homme ça s’empêche ! vous devriez profiter de ces moments bénis de notre République et voter. Pensez aux russes aux ukrainiens, aux chinois, aux iraniens, et à tant d’autres, qui ne peuvent pas exercer librement leur droit de vote.

Vous avez le choix en plus, au moins trois candidats vous proposent des programmes progressistes, humanistes, au service de la Vérité et de la Liberté. Que vous votiez pour Anne Hidalgo, Valérie Pécresse ou Emmanuel Macron, peu importe, mais votez et choisissez des candidats qui défendent notre conception de la République, de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité, de la Laïcité, des candidats qui sauront s’empêcher…

Car oui, un homme ça s’empêche, voilà ce que c’est un homme, ou sinon…

 

Patrick Pilcer

Expert financier

Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers
Patrick Pilcer, Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers

Peut-on tout dire ? La chronique de Patrick Pilcer

Revenons sur cette triste invective que celle lancée par le député du Médoc Grégoire de Fournas : « qu’il retourne en Afrique !». Entre la prise en main de Twitter par Elon Musk et cet…