France
17H14 - jeudi 6 janvier 2022

Le Drapeau Européen sur la Place des Etoiles, quel beau symbole !

 

Il y a des polémiques bien inutiles. Pour célébrer la présidence française de l’Union Européenne, le drapeau européen a remplacé le drapeau français quelques heures. Il n’en fallait pas plus pour que l’extrême droite en profite pour lancer des attaques perfides pour tenter de rebondir, alors que jour après jour, et Le Pen et Zemmour baissent dans les sondages. Macron n’aimerait pas la France, il y a outrage, et autres balivernes.

Pourtant le symbole européen au-dessus de la tombe du Soldat inconnu me paraît être un symbole juste et parfait. Quelle réussite, après deux guerres mondiales, et tant de conflits européens que d’avoir su surpasser nos différences et créer cette Union Européenne ! Grâce à cette Union, nous nous protégeons contre d’autres conflits, d’autres guerres fratricides. Le soldat inconnu nous en remercie pour lui, mais surtout pour ses arrière-petits-enfants et tous leurs descendants.

Être Gaulliste, c’est aussi glorifier ce grand succès. Que la Place Charles de Gaulle devienne la Place des Etoiles, quelques heures, voire plus longtemps, avec non seulement ce beau drapeau, mais aussi des étoiles à chaque coin des grandes avenues, est un remarquable symbole. Bravo Macron, bravo M le Président. Nous devrions en fait y voir un symbole d’amour de la France, et aucun outrage, bien au contraire.

Ceux qui, au final, n’aiment pas la France, rejettent l’Europe. La France étriquée, refermée sur elle-même, voire belliqueuse, ne peut être un modèle d’avenir. Aimer la France, c’est aussi souhaiter qu’elle puisse apporter au monde, mais aussi recevoir, et pas que de l’Europe. D’autant que notre pays ne peut vivre en autarcie ! Comment faire fonctionner nos centrales nucléaires sans l’uranium africain ? Comment voyager, circuler, nous chauffer sans les hydrocarbures russes, algériens ou du Golfe Arabique ? A qui vendre nos produits si les autres pays font de même ? Sans le commerce international, nos entreprises seraient en faillite. Sans les échanges internationaux, sans l’Europe, nous attendrions encore l’hypothétique vaccin contre la Covid-19de Sanofi Pasteur ! Si nous voulons rayonner, ne limitons pas la taille de nos rayons à nos frontières.

Aimer la France, c’est renforcer son ancrage européen. Et donc brandir ce drapeau aux étoiles ! en commençant par la Place de l’Étoile !

Bien sûr, l’Europe a d’innombrables défauts. Il suffit de feuilleter son projet de « dictionnaire des mots tabous », le document UnionOfEquality, destiné à refléter la diversité, pour se convaincre que le chemin est encore très long. L’Europe n’est pas parfaite, elle est à parfaire, comme toute construction humaine. Jacques Brel, un Belge, Européen, amoureux de la France, chantait déjà l’Inaccessible Étoile et « les villes (qui) s’éclabousseraient de bleu ». La France non plus n’est pas parfaite, et il y a beaucoup à faire pour la perfectionner.

D’ailleurs, il n’y aurait pas autant de candidats, de projets, de combat politiques pour l’élection présidentielle de 2022, si la France était parfaite.

L’Europe, mais aussi nos échanges internationaux, mondiaux, aident la France et les Français à grandir, à rayonner toujours plus fort, toujours plus haut, toujours plus loin. Rejeter l’Europe, se replier sur nos frontières, se refermer, rejeter l’Autre, c’est se rétrécir, décliner et mourir.

Que l’extrême droite fasse ce choix mortifère est dans sa nature profonde. Il est navrant que Valérie Pécresse appuie ce discours dépassé, et tombe dans ce piège dès le 1er janvier 2022. Elle a réussi jusqu’à présent à s’appuyer sur son aile droite et son aile centriste pour grimper dans les sondages, à faire son « En même temps », et grâce à cet équilibre, elle peut gagner la présidentielle et faire gagner la France, et l’Europe. Mais si elle perd son équilibre, en ne reprenant que les idées de Ciotti, patatras !

Patrick Pilcer

Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers
Patrick Pilcer, Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers

La dictature médicale par Emmanuel Jaffelin

Dieu soit loué, tous les toubibs[1] ne se soumettent pas à cette nouvelle idéologie qui fait primer la Santé sur la liberté. Néanmoins, le XXIe siècle est caractéristique de ce nouveau pouvoir…