La chronique de Patrick Pilcer
15H15 - mardi 14 septembre 2021

Eric Zemmour ou quand le polémiste touche le sommet de la bêtise…

 

Le polémiste vedette des chaînes du groupe de Vincent Bolloré est en pleine promotion de son livre et espère en faire un marchepied pour sa candidature à l’élection présidentielle. Mais la lecture de ce livre va sidérer bon nombre de ses lecteurs et électeurs potentiels. Dans ce vague constat de la situation de la France, sans aucune proposition réelle, innovante, sans aucune vision ou programme économique, on lit quelques phrases qui atteignent la bêtise la plus abjecte.

Ainsi pour ce monsieur, « la famille de Mohamed Merah a demandé à l’enterrer sur la terre de ses ancêtres en Algérie, on a su aussi que les enfants juifs assassinés devant l’école confessionnelle à Toulouse seraient eux enterrés en Israël. Les anthropologues nous ont enseigné qu’on était du pays où on est enterré. Assassins ou innocents, bourreaux ou victimes, ennemis ou amis, ils voulaient bien vivre en France, faire de la garbure en France ou autre chose, mais pour ce qui est de laisser leurs os, ils ne choisissaient surtout pas la France, étrangers avant tout, et voulant le rester par-delà la mort. »

Pas étonnant qu’Eric Zemmour n’ait jamais réussi le concours d’entrée à l’ENA et qu’il jalouse ceux qui ont mieux travaillé que lui et y sont entrés… Comment peut-il mettre sur le même plan un terroriste tueur d’enfants et ces mêmes enfants ? Ces enfants voulaient-ils faire de la « garbure » ? Honte à lui ! Il tombe dans le défaut classique de la gauche, faire des victimes des coupables et inversement.

Pourquoi ensuite faire appel à des anthropologues ? Cela rappelle les théories racistes de la fin du XIXème siècle et du début du XXème, avec des expositions pseudo-scientifiques sur les races. Zemmour cherche-t-il à réhabiliter ou à égaler Barrès qui au moment de l’Affaire Dreyfus faisait de ce pourtant grand soldat français une « figure de race étrangère » ! Drumont aussi fouillait les absurdités de certains anthropologues et ethnologues de pacotille et tentait de définir les signes pour reconnaître les juifs ! Cherche-t-il une fois de plus à réhabiliter Pétain, ses lois anti-juives et l’exposition que le régime de Vichy avait organisée en 1941 ? Cette exposition au Palais Berlitz utilisait des arguments pseudo-scientifiques, mais surtout antisémites, absurdes, et bêtes, pour reconnaître les juifs et les séparer de la Nation.

Mais quelle idée absurde et bête de dire qu’on est du pays où on est enterré ! Pourquoi choisir la mort, et non la vie, pour définir son appartenance nationale ? Zemmour avait le choix entre la vie et la mort pour bâtir sa tentative de définition de la nationalité, il a choisi la mort ! Zemmour va-t-il retirer leur nationalité à nos soldats enterrés sur les champs de bataille de par le monde ? Les 95 000 soldats français enterrés à Sébastopol, morts pour la France, ne sont-ils plus français pour ce monsieur ? et que dire des milliers de soldats américains, anglais, canadiens, australiens, néo-zélandais, sénégalais, maliens, tchadiens, sud-africains, etc… morts sur notre sol pour nous permettre de gagner la Première puis la Seconde Guerre mondiale, et enterrés sur notre sol ! Zemmour devrait visiter les nombreux cimetières près des côtes du nord de la France ou de Normandie avant de parler aussi stupidement. Honte à lui !

Zemmour cherche à draguer jour après jour l’électorat de Marine Le Pen. Elle, par contre, a compris que ce n’est plus avec le souvenir de Vichy et d’un Pétain traître à la nation, condamné pour intelligence avec l’ennemi et haute trahison rappelons-le, qu’elle pourrait espérer franchir le « plafond de verre » de l’élection suprême. Elle n’y parvient pas par manque de crédibilité sur son programme économique, et parce qu’on a beau cacher le naturel, il revient au galop. Zemmour n’a pas plus de crédibilité économique et va se cogner au mur de la bêtise à toute vitesse en cherchant à passer pour plus extrême droite que Drumont et Pétain réunis… Honte à lui !

Surtout, en stigmatisant les personnes en fonction de leur religion, de leur lieu de naissance ou de leur lieu de sépulture, Zemmour rompt avec notre pacte républicain, laïque et universaliste. La République française est parfaitement définie dans l’article premier de notre Constitution. Ce donneur de leçons l’aurait appris s’il avait réussi l’ENA, mais il a certainement dû le lire aussi à SciencesPO… « La France est une République Indivisible, Laïque, Démocratique et Sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. » Zemmour divise au lieu de réunir ce qui est épars, et traite les citoyens en fonction de leurs origines et de leur religion. L’inverse de ce que doit être un Président de la République. Zemmour n’aura pas ma voix !

N’est pas Coluche qui veut !

Patrick Pilcer

Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers

Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers
Patrick Pilcer, Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers

Peut-on tout dire ? La chronique de Patrick Pilcer

Revenons sur cette triste invective que celle lancée par le député du Médoc Grégoire de Fournas : « qu’il retourne en Afrique !». Entre la prise en main de Twitter par Elon Musk et cet…