Sur vos écrans
11H09 - lundi 13 septembre 2021

Festival de la Fiction : castings XXL

 

Chaque année en septembre, le Festival qui se déroule à La Rochelle célèbre la création de fictions (télévisuelles, web et digitales) par une riche programmation. Projections, tables rondes, débats, séances de pitchs, rendez-vous de la Création Francophone et soirées des partenaires : autant d’occasions pour les auteurs et les autrices de fiction de se rencontrer, de faire avancer leurs projets et de croiser leur public. Cette année, du 14 au 19 septembre, 25 œuvres françaises inédites seront en compétition officielle : 10 Unitaires, 6 Séries 52’, 4 Séries 26’, 5 Séries moins de 20’, 11 œuvres en compétition européenne, 6 œuvres en compétition francophone étrangère dont une grande majorité québécoise. Ellesseront soumises au regard du Jury présidé par le comédien Guillaume de Tonquédec, qui décernera 15 prix lors de la Cérémonie de clôture, le samedi 18 septembre.

Guillaume de Tonquédec est loin d’être un inconnu dans le paysage audiovisuel. Formé au Conservatoire de Versailles, puis à la classe libre du cours Florent et enfin au Conservatoire de Paris, il crève l’écran dans la série devenue culte Fais pas ci, fais pas ça aux côtés de Valérie Bonneton. Mais il est reste surtout l’inoubliable Claude Gatignol dit « la prune » dans la pièce Le prénom mise en scène par Bernard Murat et qui deviendra un film lui valant le César du meilleur comédien dans un second rôle. Mais il a également tourné avec Jean-Paul Rappeneau (Belles familles), Yvan Calberac (L’étudiante et Monsieur Henri), Éric Lavaine (Barbecue), Fabrice Eboué (Coexister), Mélanie Auffret (Roxane), Yoann Guillouzouic (Place des Victoires), Éric Besnard (L’esprit de famille et en ce moment sur les écrans Délicieux) parmi tant d’autres.

Marie Gillain et Alexis Michalik (A la folie)

Avec son éminent jury, Guilaume de Tonquédec devra départager des fictions aux castings non moins prestigieux, la télé attirant de plus en plus les stars du grand écran. Parmi les personnalités attendues, on retrouvera Muriel Robin dans Doutes (Arte), Franck Dubosc face à Guy Marchand dans La Dernière partie (TF1), Romane Bohringer, Isabelle Carré (L’Enfant de personne pour FTV sur les conditions de vie dans les foyers d’accueil), Alexis Michalik et Marie Gillain dans A la folie (M6), l’emprise psychologique exercée par un pervers narcissique sur une femme réalisé par Andréa Bescond et Éric Métayer (Les Chatouilles), Michaël Youn et Sylvie Testud pour Fugueuse (TF1), la descente aux enfers d’une ado sans histoire ou encore Les Hautes herbes (Arte) avec Emmanuelle Devos.

 

Leila Bekhti et Alex Lutz (La vengeance au triple galop)

Mais c’est la comédie extravagante, La vengeance au triple galop, qui réunit le plus beau casting avec Audrey Lamy, Alex Lutz, Leïla Bekthi, Guillaume Gallienne, Gaspard Ulliel, François Civil, Izïa Higelin, Marion Cotillard, Karin Viard, Ingrid Chauvin, Bruno Sanches…

Nous suivrons également de près la diffusion de J’ai tué mon mari (13ème rue) un thriller sur une femme accusée d’avoir assassiné son mari, contrainte de s’enfuir lorsqu’elle comprend qu’il est toujours en vie et que son fils est en danger.

Parmi les fictions événements présentées hors compétition, on notera Une affaire française (TF1), sur l’affaire Grégory, avec Blandine Bellavoir, Michaël Youn, Guillaume de Tonquédec, Laurence Arné, Gérard Jugnot. Également Nona et ses filles (incarnées notamment par Miou Miou et Viginie Ledoyen) de la brillante Valérie Donzelli (La guerre est déclarée) pour Arte. Sans oublier l’adaptation des Particules élémentaires, le best-seller de Michel Houellebecq.

Mathieu Madénian, le maître de cérémonie

Pour animer ce festival, on espère que l’humoriste Mathieu Madénian saura mettre un grain de folie dans les cérémonies d’ouverture et de clôture souvent ennuyeuses au possible. On compte sur lui pour faire démarrer sur les chapeaux de roue un festival qui a toute sa place dans le paysage audiovisuel.

Festival de la Fiction, La Rochelle
Du 14 au 19 septembre 2021
Réservations des séances sur : https://www.festival-fictiontv.com

 

Deborah Rudetzki

Directrice de la Rédaction

Bebel : le vrai héros populaire

Notre Bebel national est décédé, emportant au loin ses facéties et ses drames et surtout son statut de véritable héros populaire. 
Deborah Rudetzki

Cannes 2021 : un palmarès titanesque

La Française Julia Ducournau décroche la Palme d’Or au festival de Cannes. Spike Lee a décerné le prix à un film décalé qui est loin d'avoir fait l’unanimité
Deborah Rudetzki

Bizarre, bizarre… quand le cinéma fait valser les lits.

L’homme passe sa vie dans ses chaussures ou dans son lit, dit-on souvent. Il est donc logique que de nombreuses scènes cinématographiques se déroulent dans ce dernier. Discussion de couple, scènes d’amour…
Deborah Rudetzki