Edito
06H30 - samedi 5 juin 2021

On ne voit que lui dans Paris !

 

Mais que foutent les autres candidats ?

Depuis un mois, c’est à croire qu’il est le seul politique en lice aux élections régionales à Paris : des affiches de Jordan Bardella, tête de file du Rassemblement National en Ile-de-France, il y en a partout dans la capitale. Certains nostalgiques de l’Action française puis de la collaboration, ancêtres pas si lointains de sa famille politique, pourront se dire : il est partout !

Comble de notre colère : en découvrant cette semaine les affiches des têtes de liste aux régionales (car il n’y a pas que Bardella) sur les panneaux électoraux, quelle n’a pas été notre amère surprise de voir que seul le député européen trône avec la présidente de son parti. Tous les autres, même chez les Insoumis, même chez En marche qui affiche un discret « majorité présidentielle », on s’affiche seul. Il faut faire local ! Valérie Pécresse a une excuse : elle est à la fois candidate à sa réélection régionale et présidente de son mouvement au niveau national.

Mais tout de même : les seuls qui assument leur idéologie, c’est bien Bardella avec Marine Le Pen.

Amis démocrates, réveillez vous ! Car les régionales s’annoncent mal !

 

Michel Taube

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Directeur de la publication

Michel Taube dans Les informés de France Info

La « Marche pour les libertés » pour lutter contre l’extrême-droite, le point sur la campagne des régionales, le sommet du G7, pollution en Corse, élections législatives en Algérie, géopolitique et Euro 2020…
Michel Taube