La chronique de Patrick Pilcer
09H11 - vendredi 30 avril 2021

Mesdames, Messieurs les Militaires, une solution Républicaine existe ! La chronique de Patrick Pilcer

 

Mesdames, Messieurs les Militaires (il est vrai que les signataires de la tribune polémique ne sont que des hommes), je comprends le cri que vous avez lancé via votre Tribune. Comme de nombreux citoyens, vous êtes affligés par le risque de délitement de notre pays, le risque d’effondrement de notre état, le risque de déliquescence de notre démocratie. Comme de nombreux citoyens, depuis de trop nombreuses années, vous attendez que nos gouvernants reprennent en main le gouvernail, et qu’ils restaurent l’autorité de l’Etat. Comme la grande majorité des citoyens de notre pays, vous ne pouvez comprendre que les lois ne soient pas appliquées, vous ne pouvez comprendre que nous abandonnions des territoires, qu’ils deviennent ainsi des Territoires Perdus de la République.

Vous ne pouvez comprendre que dans un pays dont la devise est Liberté Egalité Fraternité, un pays dont la colonne vertébrale est la Laïcité, on laisse la haine de l’autre se répandre, qu’on ne puisse y faire respecter nos lois, qu’on ne puisse mettre nos enfants dans les Ecoles de la République sans avoir peur pour eux, que certaines décisions de justice donnent trop souvent le sentiment de victimiser les coupables, atteints ou non de bouffées délirantes, que certains responsables politiques culpabilisent les victimes, que trop de nos dirigeants manquent de courage, par excès de prudence ou par clientélisme, que la plupart des responsables politiques se réfugient derrière le changement de lois plutôt que dans l’application des lois existantes.

Mesdames, Messieurs les Militaires, je ne dirai pas « je vous ai compris », car cela ferait référence à un autre militaire. Mais je partage votre constat, comme la grande majorité des Français. D’ailleurs personne n’aurait osé traiter le Général de « militaire en charentaise », quel propos méprisant pour des gens prêts à donner leur vie pour notre liberté. Personne ne lui aurait demander de se taire sous prétexte d’un devoir de réserve que nous devrions très vite supprimer pour les militaires qui ne sont plus dans « l’Active ». La République ne peut demander aux hommes de se taire dans des réunions sur la violence faite aux femmes, aux blancs de se taire dans des réunions sur le racisme envers les noirs, ou aux militaires à la retraite de se taire quand la République est en danger. On demande aux gens de se taire quand on ne veut pas les entendre ! Les militaires à la retraite ne sont pas des sous-citoyens, ni les militaires tout court d’ailleurs !

Mais, Mesdames, Messieurs les Militaires, ne transformez pas une lutte contre le séparatisme par un autre séparatisme. La réponse existe dans le champ républicain, parmi les amoureux de la République. Je comprends que vous ne puissiez avoir confiance en des Mélenchon, qui appelait à l’insurrection et qui pactise avec les indigénistes, ou en des Verts, qui rejettent les « Boomers » et qui se fourvoient avec un autre drapeau parce que lui aussi vert. Mais l’ultra droite et l’extrême droite n’offrent strictement aucune solution crédible aux problèmes posés ; au contraire ils l’amplifieraient, s’ils ne l’amplifient pas déjà. La peste ne soigne pas du choléra !

Mesdames, Messieurs, lisez les manifestes de la Droite Républicaine et des Radicaux. Vous y trouverez la volonté et le courage de restaurer l’autorité de l’Etat, de remettre le régalien à l’honneur, de replacer les valeurs de la République au cœur des décisions gouvernementales, de ne pas prendre les mots de Liberté Egalité Fraternité Laïcité pour des idées, mais d’en faire les phares de l’action publique, les lumières de notre beau pays, de remettre en somme la Mairie au milieu du Village.

Mesdames, Messieurs, ne vous faites pas phagocyter par la PME Le Pen, ne vous faites pas récupérer par les quelques fachos et les quelques réacs que comme tout groupe humain vous trainez parmi vous. Messieurs les Militaires, il y a une solution républicaine pour sortir par le haut de cette situation !

 

Patrick Pilcer

Président de Pilcer & Associés, conseil et expert sur les marchés financiers

 

 

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Tout cela pour ça ? La chronique de Patrick Pilcer

Toute cette semaine, les Français et particulièrement les Franciliens étaient focalisés sur les annonces à venir du gouvernement pour freiner la pandémie et la n-ième vague. « Ça va taper dur », tonnait…