Territoires en France
02H52 - mardi 22 septembre 2020

Des abeilles et du miel chez les ch’tis.

 

Dimanche 20 septembre, c’était portes ouvertes au royaume des abeilles. Le confinement a favorisé les produits locaux et c’est ce qu’Opinion Internationale est allé voir dans l’un des plus beaux villages de France, au pays des Ch’ti, au cœur de la vallée de l’Hogneau en Avesnois, j’ai nommé Gussignies. Entre Valenciennes et Maubeuge, à la frontière belge.

Ce village, digne d’une carte postale, est très prisé par les amateurs de randonnées mais également des gourmets car la Brasserie du Baron, au-delà de la très bonne bière (la Cuvée des Jonquilles), abrite un très bon restaurant.

Une réelle immersion dans le monde apicole, une initiation, découverte et un accompagnement au sein du rucher favorisée par ces paysages pittoresques et authentiques, c’est que vous vivrez si vous faites le déplacement.

Après plusieurs kilomètres de petites routes dans la campagne sur la circonscription d’Avesnes-sur Helpe, nous arrivons à la miellerie de Marie-Christine Lesplinguies, le Rucher du Bois.

L’entreprise a commencé il y a plusieurs dizaines d’années avec son père. Une ruche pour démarrer, puis tout s’est enchaîné pour aujourd’hui avoir un ensemble de 40 ruches. Une vingtaine sont dans les bois à proximité du lieu de production et d’autres sont déplacées jusqu’à Fontainebleau. Cela permet une production de miels de différents parfums et autres produits : acacia, miel d’été, tilleul, châtaigner, pollen, gelée royale, confiseries au miel, hydromel, bougies en cire.

Par contre, tout est fabriqué à l’atelier de Gussignies où Grégory Weber, le compagnon de Marie-Christine, prête main forte pour la production et la commercialisation. Mais bien évidemment, pour faire du miel, il faut des abeilles. Ces insectes indispensables à la bonne santé et au développement des plantes et des cultures. Ces productions locales, maîtrisées, sans pesticides, permettent la préservation de ces petites amies bien utiles pour notre environnement et notre santé.

Pour ces portes ouvertes, c’est plus d’une centaine de visiteurs qui ont déambulé dans les jardins et les installations, tous terminant à la boutique de vente pour la dégustation et l’achat de quelques pots car l’hiver arrivant, il faut se protéger. Marie-Christine qui joue les guides pour l’occasion nous transmet sa passion. Il paraît que le miel renforce les défenses immunitaires. Si seulement cela protégeait aussi du COVID-19 !

En vérité, pas forcément besoin de s’appeler Arnaud Montebourg pour produire du miel local et le commercialiser. Juste du courage, des idées, un peu d’espace dans la nature et le courage d’aller au bout de ses rêves.

La visite de la miellerie est possible un dimanche par mois avec des explications complètes sur le processus de fabrication du miel par les abeilles. Des ateliers autour de la cuisine au miel, la cire, la dégustation du miel à l’aveugle sont également organisés.

Le pays des abeilles et de Maya, c’est à Gussignies, le miel à consommer sans modération.

Renseignements pour visiter et accéder au Rucher du Bois : ziaya.marie-christine@orange.fr

Laurent Mairesse

 

 

 

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale