Edito
19H50 - lundi 15 avril 2019

Le teaser hollywoordien d’Emmanuel Macron. L’édito de Michel Taube

 

Gilet jaunes, ultimatum 1 (trompettes)

Macron, Grand débat (trompettes)

Macron, Grand débat prolongations (trompettes, percussions)

Gilets jaunes, ultimatum 2 (trompettes, percussions, grosse caisse) samedi prochain…

Macron annonce ce soir ses décisions pour la France (orchestre philarmonique)

Hollywood in Paris !

 

Lorsque nous avons découvert le twitt d’Emmanuel Macron annonçant en vidéo son discours du 15 avril 2019 à 20 heures, on a peiné à croire qu’il émanait du président de la République, descendant (très lointain) du Général de Gaulle, chef de l’Etat, dirigeant de la cinquième (ou sixième selon les classements et les points de vue) puissance mondiale.

On croirait le teaser ou la bande annonce du prochain Star Wars ! La théâtralisation extrême de la politique, pire, cette mise en scène hollywoodienne qui rappelle également la présentation des émissions de CNN, n’est seulement le propre de notre président. Puisque l’on évoquait CNN, Trump n’est pas en reste, ni notre Mélenchon ou nos gilets jaunes, que les caméras rendent fous.

Emmanuel Macron va peut-être jouer bien plus que son quinquennat, qui finalement, est surtout son affaire. C’est la paix sociale, la croissance retrouvée de l’économie française, peut-être la cinquième République ou même la démocratie représentative, voire la démocratie tout court, qui sont sur le fil du rasoir, et qui dépendent, en partie du moins, de ce qu’Emmanuel Macron dira aux Français ce soir, en attendant de voir ce qu’il fera vraiment.

Après 2001 Odyssée de l’Espace, 2019 Survivor !

En tout cas, le chef de l’Etat nous confirme que son discours va transformer les colères en solutions. Espérons le vraiment… Pour la France !

Espérons donc que, comme trop souvent, la bande annonce ne sera pas le meilleur du film.

Réponse dans quinze minutes.

 

Michel Taube

 

Tweet d’Emmanuel Macron :

Directeur de la publication

Contre Trump. L’édito de Michel Taube

L’invasion du nord de la Syrie par la Turquie et les sanctions commerciales contre l’Europe donnent au président américain de nouvelles occasions de révéler sa véritable personnalité.
Michel Taube