Edito
11H43 - vendredi 22 mars 2019
France

Assourdissant. L’édito de Michel Taube

 

Ceci n’est qu’un clin d’œil…

C’était avant-hier aux abords de l’Assemblée Nationale devant le métro des Invalides. Cinq cent manifestants, peut-être plus. Un beau succès. Et puis ce silence qui attire l’œil. Mais pourquoi sont-ils si nombreux ? Et ce silence étrange ! On se rapproche. Des femmes et des hommes lèvent les bras, parlent avec des signes. On commence à comprendre : ce sont des malentendants ? Des aveugles ? Non, des sourds !

Les sourds (ils sont 80 à 110 000 personnes qui parlent la langue des signes en France) se rebellent et le font savoir. En silence ! Mais quel silence assourdissant ! Quel bruit !

Leurs revendications sont simples : inscrire la langue des signes française (la LSF) dans la Constitution, créer des écoles bilingues dans toute la France et reconnaître leur culture comme patrimoine de la France.

Noble cause que nous devrions tous soutenir.

Michel Taube

Pour aller plus loin : https://www.facebook.com/SourdsEnColere/

Directeur de la publication