Edito / Editorial
Monde /
11H03 - lundi 5 novembre 2018

La météo politique de la semaine du 5 novembre 2018. L’édito de Michel Taube

lundi 5 novembre 2018 - 11H03

Lundi : la brume se dissipe en Nouvelle-Calédonie

Attendu depuis 1988, le referendum sur l’indépendance de l’archipel a vu le non l’emporter à 56.4% des voix. Si les électeurs de ces îles de l’océan Pacifique se sont massivement présentés aux urnes dimanche (80.6% des inscrits), le résultat des partisans de la France est inférieur à leurs attentes. Une victoire contrastée qui témoigne de la fracture toujours existante entre le nord et le sud du territoire. Le président de la République, lui, n’a pas manqué de saluer une « étape historique » tout en rappelant la « stricte neutralité de l’État dans cette consultation ». Comment sera le jour d’après ? Le premier ministre Édouard Philippe, en déplacement au Vietnam ce weekend, et la ministre des Outre-mer Annick Girardin, sont arrivés ce matin sur place pour engager la discussion avec les acteurs politiques locaux. Car le référendum n’est qu’une étape d’un chemin qui devrait conduire à de nouvelles consultations référendaires.

 

Mardi : avalanche électorale aux États-Unis

C’est l’heure du choix pour les électeurs américains, appelés à voter pour renouveler l’ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat. Sanctionner ou non la politique menée depuis deux ans par Donald Trump, tel est l’enjeu des législatives voulu et imposé par la Maison Blanche. Avec comme question clé, celle de l’immigration. Ces « midterms » ne devraient cependant pas profiter à l’opposition démocrate au Sénat, où 25 des 33 sièges remis en jeu leurs étaient alloués. À la chambre des représentants, la chambre basse, un basculement démocrate est possible, à la faveur d’une plus forte mobilisation des minorités et des femmes, à la suite notamment de l’affaire Brett Kavanaugh. Autres mandats concernés : ceux de 36 des 50 gouverneurs actuels, et des élus de 87 des 99 Parlements locaux. Un vent nouveau soufflera-t-il dans les États américains, comme dans l’Idaho où Paulette Jordan pourrait devenir la première gouverneure amérindienne.

 

Mercredi : hautes pressions sur Madagascar

On vote également sur la Grande Île, où près de dix millions de Malgaches sont convoqués aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Le scrutin avait été reporté de deux mois en septembre, suite à la crise politique traversée par le pays depuis le printemps dernier et la démission du premier ministre. Mercredi, 35 candidats feront face au président sortant, Hery Rajaonarimampianina. Si une mission d’observation sera déployée pour lutter contre d’éventuelles fraudes, la population dénonce plus généralement un climat de corruption généralisée de l’État, de la justice et de la police dans cette île de l’océan indien. Un collectif de vingt-cinq candidats dénonce lui une campagne électorale biaisée.

 

Jeudi : Lumières sur la photographie à Paris

Après le chocolat, la ville se transforme en capitale mondiale de la photographie, du 8 au 11 novembre. Cette 22e édition de « Paris Photo » regroupera sous la nef du Grand Palais 166 exposants provenant de 33 pays et 27 éditeurs internationaux. Au programme : féminisme et thématique du corps et des genres à travers la photographie artistique. Un événement à ne pas manquer : https://www.parisphoto.com.

 

Weekend : la France commémore la Grande Guerre et parle de paix

Dernière étape de son itinérance qui l’aura conduit de Strasbourg à Rethondes, Emmanuel Macron recevra à Paris dimanche près de cent chefs d’Etats du monde entier pour la commémoration du Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Le chef de l’État assistera également avec la maire de Paris Anne Hidalgo à l’inauguration d’un monument aux morts sur le mur extérieur du cimetière du Père Lachaise. 94 415 Parisiens moururent au combat au cours de la Première Guerre mondiale.

La capitale française accueillera dans la foulée le premier Forum de Paris sur la Paix. Jusqu’au 13 novembre, le rendez-vous initié par le Président de la République s’implante à la Grande halle de La Villette. Près de cent représentants de gouvernements se réuniront pour promouvoir la diplomatie multilatérale et la coopération internationale dans l’ensemble des secteurs.

 

Michel Taube avec Maxime Lemaitre

Les points de vue, analyses et tribunes publiés par Opinion Internationale n’engagent que leurs auteurs.

 

Directeur de la publication