#JeSuisCharlie
France /
18H48 - jeudi 8 janvier 2015

Rama Yade : « Le droit au blasphème est un droit sacré »

jeudi 8 janvier 2015 - 18H48

 

Rama Yade © Sipa

Rama Yade © Sipa

Au lendemain des assassinats commis contre Charlie Hebdo, quel message souhaitez-vous délivrer aux Français et à la communauté internationale ? 

Tout d’abord, il faut nommer les choses par leur nom : nous sommes face à une exécution politique, nominative. Ces criminels sont allés chercher des personnes précisément pour les tuer. C’est un crime politique prémédité. Les victimes de ces crimes odieux sont morts comme de soldats, des héros devant lesquels nous devons nous incliner.

Et l’arme de ces soldats, c’était leur plume. Une arme aussi fragile que solide lorsqu’on voit la vague d’indignation que soulève leur triste mort.

Au-delà de ma profonde tristesse, on a voulu s’en prendre au droit au blasphème qui est un droit sacré, particulièrement en France. C’est aussi cela la liberté.

Quant à la communauté internationale, lorsque je vois le secrétaire d’Etat américain s’exprimer en français, les grands journaux dans le monde entier titrer en français « Je suis Charlie », cette solidarité internationale m’a heureusement surpris. Ce n’est pas un séisme français, c’est un séisme mondial auquel on assiste depuis hier. On a voulu s’en prendre à l’humanité, pas qu’à la France.

«Notre 11 septembre à nous» ?

S’il y aura sans doute un « 7 janvier 2015» symbolique, un « avant » et un « après » Charlie, profitons-en pour redécouvrir, certes dans la douleur, toutes ces valeurs que nous avions oubliées et que nous partageons, pour défendre...
Stéphane Mader
Stéphane Mader

Spéciale Charlie par Moïse B.

Moïse B. revisite le dessin de presse et nous offre, parfois sans concession, souvent avec empathie, toujours avec humour et dérision, son regard sur l’actualité. Il se sent Charlie...
MOISE B

Le barreau de Paris est aussi Charlie

Jeudi 8 janvier 2015, les bâtonniers ont appelé, dans l'unité de la République, à observer une minute de silence pour les victimes de l'attaque meurtrière contre Charlie Hebdo. Retour sur cet hommage national au Barreau de Paris entre...
Véronique Saliceti