#JeSuisCharlie
France /
21H08 - jeudi 8 janvier 2015

Christophe Girard : « On a voulu assassiner l’esprit français »

jeudi 8 janvier 2015 - 21H08

 

CG par Wolinski copyMonsieur le Maire, vous avez pris la décision de reporter vos vœux à la population. Quelles sont vos réactions ?

Au regard des événements tragiques survenus hier qui ont atteint la République dans ses valeurs, j’ai choisi d’annuler la cérémonie des vœux aux habitants du 4e arrondissement initialement prévue ce soir. Un besoin de sobriété et de réflexion est nécessaire pour beaucoup d’entre nous. 

Ce qui s’est passé est d’une gravité immense. Tout d’abord, je tiens à rappeler ce que représentent Charlie hebdo et Hara-Kiri pour toute une génération. C’est l’école de la formation de l’esprit critique et l’expression de l’opposition à la pensée unique. Quelle que ce soit notre appartenance républicaine, droite et gauche confondues, nous avons tous grandi avec ces caricatures. La France, c’est le contraire de la pensée unique. 

Nous avons perdu des artistes et des penseurs qui représentent l’esprit français. Ils « étaient jouisseurs et fervents défenseurs de la démesure. » Ce sont des hommes de Paris, de la France, de la culture.

Ce qui s’est passé est inacceptable. S’attaquer à ces hommes revient à vouloir supprimer un morceau de France et de sa culture. Or nous avons besoin de cette insolence et de cet anti-conformisme qui sont l’essence de notre culture. Avoir abattu des penseurs, c’est un crime ignoble.

Cette culture française, cet esprit de fronde et d’insolence, le monde entier nous l’envie. Les gens viennent en France car ils aiment notre littérature et nos bandes dessinées. Ces gens qui véhiculent une pensée obscurantiste et une telle haine sont une atteinte à toutes les libertés !

La liberté n’est pas à vendre et n’est pas négociable. Ces libertés, que l’on croyait acquises, ont été mises à mal et bafouées. Nous ne l’acceptons pas et nous ne sommes pas résignés. Nous pensons aux victimes et au symbole fort suscité par cette barbarie.

«Notre 11 septembre à nous» ?

S’il y aura sans doute un « 7 janvier 2015» symbolique, un « avant » et un « après » Charlie, profitons-en pour redécouvrir, certes dans la douleur, toutes ces valeurs que nous avions oubliées et que nous partageons, pour défendre...
Stéphane Mader
Stéphane Mader

Spéciale Charlie par Moïse B.

Moïse B. revisite le dessin de presse et nous offre, parfois sans concession, souvent avec empathie, toujours avec humour et dérision, son regard sur l’actualité. Il se sent Charlie...
MOISE B

Le barreau de Paris est aussi Charlie

Jeudi 8 janvier 2015, les bâtonniers ont appelé, dans l'unité de la République, à observer une minute de silence pour les victimes de l'attaque meurtrière contre Charlie Hebdo. Retour sur cet hommage national au Barreau de Paris entre...
Véronique Saliceti