« Parlons-nous »
République centrafricaine
Républicaine centrafricaine /
09H59 - mardi 1 avril 2014

Les Centrafricains lancent un Appel au dialogue national et au dépôt des armes

mardi 1 avril 2014 - 09H59

A l’initiative d’Opinion Internationale, et malgré les violences et les assassinats qui ont marqué la semaine dernière, les Centrafricains se sont réunis dimanche 30 mars à l’Assemblée Nationale pour lancer un Appel solennel au dépôt des armes et à un Dialogue national. Quelques uns des principaux leaders politiques du pays, de nombreux membres du Conseil National de Transition, son président, des représentants de la société civile, ont donné à cette Conférence des allures d’Assises nationales.

Tous ont rendu hommage à Barthélémy Boganda, le fondateur de la RCA, disparu le 29 mars 1959, et figure tutélaire et fédératrice des Centrafricains. Une initiative de la rubrique Centrafrique d’Opinion Internationale qui sera suivie d’une réunion de bilan mercredi 30 avril à Paris et d’une deuxième conférence publique à Bangui le lundi 5 mai.

 

Retrouvez tout au long du mois d’avril 2014 le best-of, les interventions de la Conférence et le suivi de cette première Conférence nationale des Centrafricains.

 

 

Cyrille Berkoula : « parler peu, travailler beaucoup »

Le dimanche 30 mars 2014 à Bangui, Opinion Internationale a organisé, avec le soutien de la fondation Joseph Ichame Kamach, un événement en hommage à Barthélémy Boganda, le père de l’indépendance Centrafricaine et président fondateur…

Les discours de Bangui en hommage à Barthélémy Boganda

Le dimanche 30 mars 2014 à Bangui, Opinion Internationale a organisé, avec le soutien de la fondation Joseph Ichame Kamach, un événement en hommage à Barthélémy Boganda, le père de l’indépendance Centrafricaine et président fondateur…

Appel au dialogue national et au dépôt des armes

Le dimanche 30 mars 2014, jour d'hommage à la mémoire de Barthélémy Boganda, fondateur de la République centrafricaine, les femmes et les hommes de Centrafrique se sont levés ensemble pour appeler au dépôt des armes et au dialogue...
Michel Taube