Afriques
Asie /
05H11 - mardi 18 septembre 2012

Maldives : hommes et femmes pourront danser tranquille !

mardi 18 septembre 2012 - 05H11

Ile paradisiaque, carte postale pour touristes, les Maldives, île de l’océan indien, n’échappent pas aux tourmentes de ce monde. Les hommes et les femmes pourront continuer à danser ensemble aux Maldives : le président de l’archipel a désavoué dimanche dernier son ministre des Affaires islamiques qui avait émis une circulaire interdisant aux femmes et aux hommes de danser ensemble en public, rapporte L’Orient Le jour, un quotidien libanais d’expression française, lundi 17 septembre 2012.

Ce ministère est dirigé par un membre du parti islamiste ultraconservateur Adhaalath, présent au sein de la coalition gouvernementale depuis le départ controversé du président Mohammad Nasheed en février.

Selon la presse locale, le porte-parole du président Mohamed Waheed a précisé que seuls les textes ayant force de loi pouvaient s’imposer et que ce n’était pas le cas de cette circulaire transmise aux administrations publiques et aux médias. Il a aussi assuré que l’archipel, prisé des touristes étrangers, resterait une terre de tolérance et d’accueil. « Il n’y a pas et il n’y aura jamais d’interdiction de danser », a assuré Abbas Riza.

Le ministère avait également décrété l’interdiction de tout événement chorégraphique impliquant des adolescentes, et précisé que ces mesures concernaient à la fois l’État et les personnes privées, selon des médias locaux.

A noter qu’aux Maldives, la consommation d’alcool est interdite pour les nationaux et les femmes reconnues coupables de relations hors mariage courent le risque d’être fouettées, rapporte le quotidien libanais.

Le pays a longtemps pratiqué un islam modéré, mais des interprétations beaucoup plus radicales se sont répandues avec un afflux d’argent et de prêcheurs salafistes venus du Moyen-Orient. L’archipel, composé de 1.200 îles, qui compte quelque 350.000 habitants, a pour religion d’Etat l’islam sunnite. Toute autre religion y est proscrite. Ces iles, destination touristique de luxe réputée pour ses lagons et ses plages de sable blanc, ont attiré l’an dernier plus de 850.000 visiteurs. Le tourisme représente une manne vitale pour le pays.

Nirina Rasoanaivo
correspondante de www.opinion-internationale.com à Antatanarivo (Madagascar)