Edito
10H57 - vendredi 20 avril 2012
France

Pour qui voter ? Et si les droits humains guidaient notre choix ?

 

Pour qui voter dimanche ? Et si le respect des droits humains et des libertés publiques constituait in fine, notamment pour les indécis, le critère de choix du candidat qui recueillera votre suffrage ? La France ne se considère-t-elle pas comme la patrie des droits de l’homme ?

La vocation d’OI – Opinion internationale n’est pas de donner de consignes de vote. Engagé mais non partisan, au nom de l’universalité des droits de l’homme et du développement durable, – le respect de la Terre et les Hommes en somme -, notre credo est tout de même d’informer pour s’engager.

Nous tenions à interroger les candidats sur le degré de priorité qu’ils comptent donner au respect des libertés publiques.

Tous ont répondu sauf Nicolas Dupont-Aignan. Et il en est une que l’éditeur n’a pas souhaité contacter, Marine Le Pen, considérant que le Front National est opposé aux valeurs fondamentales qui fondent notre République : « liberté, égalité, fraternité ».

Des entretiens avec les représentants des candidats, il ressort que les droits humains sont surtout considérés par la plupart comme un champ de valeurs qui traversent tous les programmes. L’immigration, les prisons, le mariage gay donnent lieu à des considérations plus concrètes. La dimension économique et sociale, dans un contexte de crise, revêt aussi une dimension particulière. L’international (et le rôle de la France) est, enfin, considéré comme le véritable horizon des droits de l’homme.

Pour notre part et à titre personnel, s’il ne devait y avoir qu’un critère de choix, nous dirions ceci : considérant que la stigmatisation erronée de l’immigration depuis 30 ans a gangréné notre pays alors qu’elle est « une chance pour la France » (pour reprendre le nom d’un ouvrage d’un ancien dirigeant de droite, Bernard Stasi), et parce que la vraie question de notre avenir est « la question sociale », nous proposerons que le droit de vote des étrangers aux élections locales constitue le critère majeur de notre bulletin de vote. François Mitterrand l’avait promis en 1981 et ne l’a jamais fait ! Nous vous laissons lire les positions des candidats sur ce point…

Et surtout, allez, allons voter !

Michel Taube

 

Pass (ou dictature) sanitaire ? Michel Taube sur LCI

  Contestation du pass sanitaire et de la vaccination, agressions sur des élus et des médecins : Bérengère Bonte de LCI recevait le 18 juillet 2021 Cécile Delozier, Isabelle Veyrat-Masson, Judith Weintraub…

Antivax : les nouveaux fachos ?

Il est incroyable que certains puissent croire que le vaccin contre le Covid nous transformera en zombies contrôlés par les gouvernements grâce à la 5G... L’édito de Michel Taube
Michel Taube

Il était temps ! L’édito de Michel Taube

Une demi-heure de discours pour enrober une annonce très attendue : la vaccination anti Covid doit se généraliser, d’abord en l’imposant aux personnes en contact avec la population, à commencer par les soignants…
Michel Taube

Vive la France ou réinventons le 14 juillet

La France, ce sont des devoirs, ce sont des joies, c’est un des pays les plus enviés du monde. Raison de plus pour s’investir dans un effort de réinvention des symboles de la République et de transmission innovante. L'édito de Michel Taube
Michel Taube