Afriques
Sénégal /
11H54 - vendredi 17 février 2012

Les Sénégalais manifestent à la Seyne-sur-Mer

vendredi 17 février 2012 - 11H54

Les manifestations contre la candidature du président Wade n’ont pas lieu qu’au Sénagal. En France, dans des lieux parfois insoupçonnés, des Sénégalais se mobilisent pour battre campagne contre la candidature du président sortant.

C’est le cas Seyne-sur-mer où l’Alliance pour la République (APR) du candidat Macky Sall a mobilisé la communauté sénégalaise. On notait la présence d’Adama  Leye, représentant de l’Alliances des forces de progrès de Moustapha Niasse, de Lamine Diakhaté pour le Parti socialiste de Ousmane Tanor Dieng, de Mor Bâ représentant de la société civile.

 

Des militants venus de loin

Les militants de l’Alliance pour la République sont venus de Nice, Canne, Toulon et de Marseille. Selon Adama Leye, responsable du M23 qui a assisté à la manifestation, tous les intervenants ont dénonbcé la candidature du président Wade. Pour eux, celle-ci est « anticonstutionnelle », malgré sa validité prononcée par le Conseil constitutionnel sénégalais.

« Chaque représentant des partis a exprimé son indignation quant à la validation de la candidature du président Abdoulaye Wade », soutient Adama Leye, également responsable du Mouvement M23 du PACA. Il a indiqué que tous sont « prêts à combattre ce coup d’état anticonstitutionnel ».

Les organisateurs ont qualifié la candidature de Wade de « fantôme » et ont demandé aux immigrants sénégalais du Sud de la France de s’unir et se lever comme un seul homme pour lutter contre ce qu’il appelé « une dérive monarchique conter laquelle nous devons nous battre pour préserver l’avenir de nos enfants ».

 

Même la météo s’en mêle…

Cette manifestation fait suite au report de celle qui devait être organisée à Marseille mais qui avait été reportée à cause de la. Les manifestants attendaient au moins 200 personnes d’après la déclaration qu’ils ont faite auprès de la préfecture pour obtenir une autorisation. Du monde était éttendu de Toulon, Nice, Aix-en-Provence… mais la météo en a décidé autrement.

La manifestation de la Seyne-sur-Mer s’ajoute à beaucoup d’autres organisées à Paris, Bordeaux et Lyon pour protester contre la candidature du président Wade.

Dans ces villes, les consulats du Sénégal ont été occupés et donc paralysés dans leur fonctionnement.

Moustapha Barry