Gastronomie
12H06 - mardi 14 septembre 2021
France

Viva Omnivore !

 

Le Festival Omnivore s’est tenu au parc floral le week-end dernier. 200 chefs, 120 masterclasses, des tables rondes pour rencontrer les cuisiniers les plus tendance du moment. Le festival de la « jeune cuisine » qui fête tout de même ses 16 ans avait vu les choses en grand. Dans le foodcourt, une trentaine de stands proposaient à manger et à boire en mode street-food, dont David Rathgeberg (restaurant L’Assiette, Paris 14ème) qui sortait là de sa cuisine habituelle, raffinée et gourmande.

Sur les 5 scènes, on a vu défiler des pointures telles Alexandre Gauthier (restaurant La Grenouillère**), Thierry Marx évidemment, l’incontournable Pascal Barbot, Florent Ladeyn qui vient chaque année, la doublement étoilée Stéphanie Le Quellec, le pâtissier Christophe Michalak, le très grand cuisinier Michel Bras, les triplement étoilés Alexandre Mazzia et Mauro Colagreco. On a pu admirer Mory Sacko qui a fait fureur à Top Chef, tout comme Matthias Marc, le p’tit jeune qui monte Thibaut Spiwack (Anona, Paris 17), la créative Alessandra Montagne, Diego Delbecq (restaurant Rozo*, Marcq-en-Barœul), Nina Métayer (pâtisserie Delicatesserie au Printemps du Goût), Adeline Grattard (Yam’tcha*, Paris), Manon Fleury (Elsa*, Montecarlo), le chocolatier Jacques Génin et sa fille, la relève, Jade, Sébastien Vauxion et son restaurant (2 macarons Michelin) consacré aux desserts, parmi de nombreux talents.

Produits d’Amazonie

Le Pérou était à l’honneur cette année, avec la présence des chefs Virgilio Martinez et son épouse Pia Leon, meilleure cheffe du monde selon le World 50 Best. Le couple, à la tête de Kjolle a fait l’objet d’un épisode de la série documentaire Chef’s Table sur Netflix. Les deux artistes travaillent une grande majorité de produits typiquement péruviens. Fou furieux ultra créatif, Virgilio utilise dans sa cuisine « 180 ingrédients dont 50 % sont complètement inconnus ».

Une autre star péruvienne était présente sur la scène Liquide : Aaron Diaz (à ne pas confondre avec le bellâtre du cinéma mexicain), pilier du monde international du bar et grand amateur de gin, depuis deux décennies qu’il a migré de la cuisine au back bars. Son Carnaval, fondé en 2018 à Lima après s’être musclé les avant-bras autour du monde, a été le théâtre de l’avènement de l’innovant Cocteleria Conceptual.

La gastronomie péruvienne a été élue huit années de suite comme la Meilleure destination culinaire du monde, par les World Travel Awards. En partenariat avec Prom Peru, Omnivore Food Festival permettait de comprendre pourquoi le pays est devenu une destination incontournable. Un important stand présentait le maïs violet, les différentes variétés de pommes de terre (2300 sont répertoriées au Pérou !), cafés, cacaos et autres curiosités péruviennes : du cuchuro (une algue colorée très nutritive), des mashuas (tubercule au goût sucré et anisé), du quinoa noir et de la kiwicha (graine d’amarante).

Vendredi après-midi, l’École Ducasse, partenaire du festival, accueillait, en pre-opening, des masterclasses autour dequatre ceviche – un classique au poisson blanc avec des oignons, aux langoustines, une version veggie avec des carottes et un dernier aux fruits – et une huatia, plat typique à base de pomme de terre, utilisé comme une cocotte à l’intérieur de laquelle ont cuit à l’étouffée des super aliments.

Les stands étaient animés, le soleil au rendez-vous, bref, une édition haute en couleur qui a, une fois de plus, séduit les professionnels et les gourmets.

 

Deborah Rudetzki

 

Les palmarès des prix décernés lors de cette édition 2021 d’OMNIVORE :

PRIX CRÉATEUR
Nadia Sammut
Auberge de la Fenière
Rte de Lourmarin, 84160 Cadenet

PRIX DE LA RÉVÉLATION
Florent Pietravalle
La Mirande
4 pl. de l’Amirande, 84000 Avignon

PRIX D’HONNEUR
(Avec Pierre Gagnaire himself)
Michel Bras
Restaurant Bras – Le Suquet
Route de l’Aubrac 
12210 Laguiole 

PRIX DE L’ACCUEIL
Justine Prot
Restaurant Passerini
65 rue Traversière, 75012 Paris

PRIX PÂTISSIER
Mélanie L’Héritier & Arnaud Mathez
Pâtisserie Le Jardin Sucré
156 rue de Courcelles
75017 Paris

LOVENIVORE
Vivien Durand
Le Prince Noir
1 rue du Prince Noir, 33310 Lormont

Directrice de la Rédaction

Nathan Helo, le chef dont on reparlera

Le chef ne fait pas souvent la Une des magazines et n'est pas de tous les événements culinaires. Pourtant, sa cuisine gagne à être connue. Et même reconnue.
Deborah Rudetzki

Patrick Vander, un homme royal à Evian

Dans le magnifique cadre de l’Hôtel Royal Évian qui affiche plus de 110 ans au compteur, le chef Patrice Vander a bel et bien pris ses marques.
Deborah Rudetzki

Korus un refrain où l’on revient

Située entre Bastille et République, la petite rue Amelot n’est pas en manque de bonnes tables, mais Korus offre un rapport qualité/prix/accueil tout à fait remarquable.
Deborah Rudetzki

La Bouitte : l’œuvre d’une vie

Depuis presque 50 ans, la famille Meilleur fait rayonner La Bouitte. Une adresse perchée en haut des montagnes qui retombe en cascade gastronomique sur la vallée.
Deborah Rudetzki