Actu
09H17 - lundi 21 décembre 2020

Haro sur la Miss Palestine occupée ! (satire)

 

La Miss Palestine occupée qui voulait voler la France n’a que ce qu’elle mérite (comme Mila, Charlie Hebdo, Samuel Paty…), même s’il est fort probable que ces tweets sont publiés par des Juifs pour salir les musulmans. On connaît la méthode. Les musulmans et les Noirs ne sont jamais racistes ou antisémites. Jamais ! Ils sont des victimes que l’on veut transformer en coupables. La preuve : Assa Traoré a porté plainte contre le Préfet de Paris qui avait twitté qu’on entendait « sales juifs » pendant une manif de victimes du colonialisme blanc, place de la République. Certains sionistes racontent que les Juifs ont fui les banlieues, surtout en Île-de-France. C’est faux. Ils sont partis d’eux-mêmes, par pure islamophobie.

Les quelques tweets antisémites sont-ils vraiment faits par des Français musulmans ? Cela n’a pas plus été prouvé que la responsabilité de Ben Laden dans les attentats du 11 septembre. Attention : celui qui prétendrait qu’il y a de l’antisémitisme chez les musulmans, surtout ceux des citées qui souffrent de discrimination, aurait immédiatement droit à un procès, dans le meilleur des cas. Tout jusque soutiennent-ils le peuple palestinien victime de génocide et d’esclavage, et maintenant trahi par des pays du Golfe persique, et d’autres comme le Soudan et même le Maroc. Honte à eux ! Heureusement qu’il y a l’Iran et la Turquie.

Pour la miss Palestine occupée, heureusement que la justice française saura faire la différence. Comme pour Mila. Pas juive la Mila, mais presque. Elle avait blasphémé ! La justice, elle n’a pas envie qu’on retrouve ceux qui ont twitté, même si son ministre fait son grand numéro d’indignation. Elle sait que le pire, c’est l’amalgame et la stigmatisation. Donc silence et genoux à terre pour les vraies victimes. Les autres, les vrais coupables, qu’ils se soumettent !

 

Claude Ben Youssef

 

 

L’Afrique au rendez-vous d’Avignon

L’Afrique est bel et bien représentée cette année au Festival d’Avignon avec des metteurs en scène venus des quatre coins du continent, de Guinée ou du Rwanda, du Sénégal ou de Côte…

Contes et classiques en Avignon

Si Avignon, traditionnellement, compte beaucoup de créations, de textes inédits et de pièces contemporaines, certains auteurs classiques — certes revisités — parviennent à être joués dans la Cité des Papes.  Opérette méconnue…

Avignon 2021 : quand l’art s’engage

En Avignon, le théâtre reprend ses droits. Pour sa 75ème édition, le festival qui se déroulera du 5 au 25 juillet (du 7 au 31 juillet pour le off) annonce une programmation riche et éminemment…