A votre santé
11H51 - lundi 8 juin 2020

Télémédecine et Covid-19, par Rémi Bouvier, Directeur Général de Eovi Mcd Santé et Services, groupe Aesio

 

Eovi Mcd Santé et Services a placé la télémédecine au cœur de ses priorités depuis plusieurs années. Durant la crise, nos dispositifs de téléconsultation et télé-expertise ont trouvé toute leur pertinence dans l’organisation mise en place pour faire face à l’épidémie de coronavirus, en particulier pour protéger les patients, notamment les plus fragiles, et nos salariés.

Nos cliniques et centres de santé ont mis en place des téléconsultations afin d’assurer une continuité des soins pour les patients nécessitant un suivi (suivi post-opératoire ou pour maladies chroniques), tout en évitant à ces personnes souvent fragiles, des déplacements et un contact éventuel avec le virus. Plusieurs dispositifs ont été déployés pour permettre aux patients de bénéficier des téléconsultations depuis leur domicile ou dans des locaux aménagés spécifiquement et disposant d’un chariot comprenant des dispositifs médicaux connectés où une infirmière les accueille et les accompagne durant le rendez-vous.

Nous avons également utilisé la télémédecine pour apporter aux patients atteints du coronavirus accueillis dans nos services d’hospitalisation des avis de spécialistes (cardiologues, gériatres, urgentistes, …) dans un délai limité. Ce dispositif assure aux patients une prise en charge globale tout en les protégeant et protégeant les médecins spécialistes d’une éventuelle contamination.

La télémédecine a été également mise à contribution dans nos établissements médico-sociaux, en renfort des équipes soignantes et médicales. Ainsi, depuis 2015, Eovi Mcd Santé et Services a équipé ses premiers EHPAD de dispositifs de télémédecine et dispose désormais d’une expérience solide, bénéfique aujourd’hui pour accompagner nos établissements accueillant des personnes âgées ou des personnes handicapées.

Les équipes ont pu consulter à distance, en complément d’une hotline téléphonique, un médecin gériatre et obtenir un avis de spécialiste sur la prise en charge d’un résident, en particulier dans le cas de personnes atteintes du Covid.

Ce dispositif nous a permis de gérer les absences de médecin coordonnateur (en cas de médecin malade), et sécuriser la prise en charge des résidents tout en rassurant les équipes soignantes.

Notre dispositif permet également à l’établissement de solliciter rapidement l’avis d’un médecin urgentiste pour un appui médical si la santé d’un résident venait à se détériorer tout en respectant les consignes d’appel d’urgence du 15.

En complément de ces dispositifs, nous poursuivons nos réflexions pour intégrer la télémédecine et optimiser et sécuriser les prises en charge au sein des services de soins infirmiers à domicile.

Grâce à notre expérience en télémédecine, le groupe Eovi Mcd Santé et Services a pu déployer rapidement des dispositifs innovants répondant aux exigences de cette crise sanitaire et permettant d’assurer une protection de nos patients et de nos professionnels de santé ainsi que la continuité des soins.

Cette crise a été pour beaucoup de professionnels un révélateur ; ils ont pu expérimenter la télémédecine, en dessiner les contours, la faire évoluer.

De son côté, l’Assurance Maladie et les ARS ont pu constater qu’au-delà d’un nouveau poste de dépense, la télémédecine était un véritable outil médical, à développer. Les économies réalisées sur les très nombreux frais de transport s’avèrent bien supérieures aux coûts d’installation des dispositifs. Reste à veiller au désenclavement numérique des établissements situés en zone rurale.

 

Rémi Bouvier

Directeur Général de Eovi Mcd Santé et Services, groupe Aesio

 

T’as vu mon nouveau masque ?

Même si les recherches sur le vaccin progressent à une vitesse inconnue jusqu’alors (dommage que la concurrence l’emporte sur la coopération), le monde d’aujourd’hui et celui de demain, pour un certain temps…
Raymond Taube

Soyons solidaires : donnons notre sang !

Face à une situation « extrêmement difficile » en France,François Toujas, président de l’EFS, l’Etablissement Français du Sang, lance un appel urgent au don de sang. Les réserves sont au plus bas…