Afriques demain
18H09 - samedi 21 décembre 2019

« Macron l’Africain » à Abidjan : Michel Taube sur LCI le 21 décembre 2019

 

Alexia Germont, présidente du Think tank France audacieuse, Dominique Jamet, politologue, Olivier Cimelière, communiquant et directeur adjoint d’ESJ pro Entreprise, et Michel Taube répondaient [voir ci-dessous] à Magali Lunel sur LCI à l’occasion de la retransmission en direct du discours d’Emmanuel Macron devant la communauté française d’Abidjan le 21 décembre, jour de son anniversaire (et deux heures avant l’annonce de la fin du franc CFA).

N’djekouale (en langue ébrié) ou « faiseur de paix » : Macron l’Africain est en Côte d’Ivoire pour fêter Noël avec les 950 soldats français sur place et répondre à l’invitation d’Alassane Ouattara, président ivoirien.

C’est en effet Macron l’Africain qui s’est exprimé. La Côte d’Ivoire, poumon économique de l’Afrique occidentale francophone, accueillera l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme qui formera les unités d’élite africaines qui se battent contre le terrorisme Islamiste. La Côte d’Ivoire est aussi le premier partenaire de la France et nos relations sont multiples. Ne citons que le sport avec l’inauguration de l’agora sportive à Abidjan avec Didier Drogba ce matin.

Nous sommes à un moment clé : de même que le président malien était aux Invalides pour rendre hommage aux treize soldats français tués au Mali le 25 novembre, demain dimanche 22 décembre, le président français sera au Niger pour s’incliner devant les soldats nigériens morts récemment dans la lutte contre les djihadistes. Les présidents du G5 Sahel seront reçus à Pau le 13 janvier 2020 et en juin Bordeaux accueillera le Sommet Afrique – France.

L’annonce surprise par les deux chefs d’Etats ivoirien et français de l’abandon du franc CFA et de son remplacement par l’ECO a également annoncé l’ouverture d’une ère nouvelle dans la relation France – Afrique.

Nous entrons en effet dans une séquence décisive où la relation gagnant – gagnant annoncée par Emmanuel Macron dans son fameux discours de Ouagadougou le 28 novembre 2017 pourrait enfin porter ses fruits.

Michel Taube

 

Directeur de la publication

Le Congo Brazzaville peine à répondre aux conditions du FMI

Après plus de deux années d’âpres négociations, le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) avait approuvé le 11 juillet dernier un accord triennal en faveur de la République du Congo de…
Jean-Claude Miangouayila

La Restitution

Jean-Jacques Gleizal analyse les suites du Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain remis à Emmanuel Macron fin 2018