Maroc pluriel
Afrique /
13H45 - mardi 14 octobre 2014

Jamel Debbouze à l’IMA : « Nous avons besoin d’optimistes. Le Maroc est fondamentalement optimiste. »

mardi 14 octobre 2014 - 13H45

MadrasFez-smallL’humoriste préféré des Français, Jamel Debouze, est à l’IMA. Le franco-marocain vient fêter les valeurs du Maroc à l’occasion de l’exposition Le Maroc contemporain

photo 

 

Monsieur Debbouze que faites-vous à l’Institut du monde arabe aujourd’hui ?

Je viens soutenir l’initiative de M. Jack Lang. Je trouve cet évènement autour du Maroc formidable. Bizarrement, le pays n’est pas assez connu, en tout cas pas forcément pour les bonnes raisons. On connaît évidemment le Maroc touristique mais nous avons besoin de mettre en avant notre culture, notre philosophie et notre art de vivre. Et je trouve que l’Institut du monde arabe représente un magnifique écrin pour parler de ça !    

Quels sont les valeurs du Maroc justement et sont elles les mêmes que celles de la France ?

Evidement, je crois qu’on se rejoint. Les valeurs du Maroc sont nombreuses … Celles qui m’ont été inculquées sont le respect, la tolérance, l’ouverture et une forme de joie dans ce nous faisons. Aujourd’hui, cela peut paraître naïf mais nous avons besoin d’optimistes. Tous les artisans et les créateurs marocains que je connais le sont. Ils travaillent tous dans la joie. Le Maroc est un pays fondamentalement optimiste.   

Propos recueillis par Michel Taube

 

La semaine marocaine d’Opinion Internationale : Maroc Pluriel – Eloge du Maroc de la diversité

Demain les interviews des commissaires des expositions du Louvre et de l’IMA

Ouverture internationale : le pari de l’économie marocaine

Le Maroc a fait un bond de 16 places au classement, dans le dernier rapport « Doing Business 2015 » de la Banque mondiale, qui évalue l'environnement réglementaire des affaires pour 189 pays. Focus sur une économie qui développe son...
Ali Bennis

France – Maroc : il est temps de se réconcilier !

Pourquoi le torchon brûle-t-il entre Rabat et Paris ? L’épisode « Charlie Hebdo », quelques manchettes de journaux auraient encore envenimé la relation pourtant historique entre les deux pays. Il est temps de revenir sur…
Michel Taube