A la Une
République centrafricaine
Républicaine centrafricaine /
14H34 - mercredi 14 mai 2014

Camille Lepage est le troisième journaliste tué en Centrafrique en quinze jours

mercredi 14 mai 2014 - 14H34

« Témoigner sur des populations dont on ne parle pas et qui sont en danger », c’est ainsi que la mère de Camille Lepage résume sur RTL les motivations de sa fille, Camille Lepage, photojournaliste française, tuée alors qu’elle effectuait un reportage en République Centrafricaine.

camille_0_0Le corps de la jeune femme âgée de 26 ans a été découvert ce mardi 13 mai par des soldats français de la force Sangaris en même temps que quatre autres corps, dans un pick-up. Elle s’était rendue en Soudan du Sud avant de partir en reportage en Centrafrique dans la région de Bouar (Ouest) pour l’agence Hans Lucas. L’une des fondatrices de l’agence décrit Camille Lepage comme une de ces journalistes qui n’ont pas peur, mais qui n’est pour autant une tête brûlée.

« Elle faisait des photos, elle pensait faire son devoir (…) Je demande aux journalistes de faire leur travail et en, même temps de prendre d’infinies précautions», a assuré le président Hollande. Il a rappelé que Camille Lepage évoluait « dans des conditions extrêmement difficiles en République centrafricaine», insistant sur la « très grande violence » dans ce pays.

De son côté Antoinette Montaigne, ministre centrafricaine de la Communication, a insisté sur le fait que la sécurité des journalistes travaillant dans le pays est de plus en plus menacée. « Nous avons eu à déplorer, depuis le 30 avril, deux journalistes centrafricains qui sont tombés, à Bangui, dans des agressions meurtrières, explique-t-elle. (…) En quinze jours, trois journalistes tués, ça commence à faire beaucoup. » Les deux journalistes centrafricains, Désiré Sayenga, rédacteur au journal Le Démocrate, et René Padou, qui collabore avec la radio Voix de la Grâce, sont morts après une attaque à Bangui, la nuit du 29 avril. 

L’Elysée assure que « tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote. ». La présidence française précise que « le chef de l’Etat a demandé l’envoi immédiat sur le site du drame d’une équipe française et de la police de la force africaine déployée en RCA. »

Toute l’équipe d’Opinion Internationale adresse ses condoléances à la famille de Camille Lepage, ainsi qu’à ses collaborateurs et ses proches.  

La gestion du pouvoir

« Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. » Charles de Montesquieu (1689-1755) Gérer une once de pouvoir ou…
Lydie Nzengou

Le leader et sa vision

  Les régimes se sont succédés, la RCA est toujours aussi pauvre. Les régimes se sont installés, la qualité de vie des Centrafricains s’est détériorée. Les régimes ont pris le pouvoir, les…
Lydie Nzengou