Opi'News

12h57 - 15 mars 2022

Russie, entre héroïsme et dictature

Lundi 14 mars, la chaîne d’informations russe Pervy Kanal, une des plus regardées du pays, a vu une de ses journalistes faire passer un courageux message en plein journal télévisé. Debout derrière la présentatrice, Marina Ovsyannikova a tenu une pancarte affichant « Arrête​z la guerre. Ne croyez pas à la propagande. On vous ment, ici. Les Russes sont contre la guerre. »

Marina a expliqué dans une vidéo enregistrée avant sa prise de position que « la responsabilité de l’agression de l’Ukraine repose sur la conscience d’une seule personne, Vladimir Poutine. Mon père est ukrainien, ma mère est russe, ils n’ont jamais été ennemis. » Elle a été arrêtée dans la journée par la police, et risque jusqu’à 15 ans de prison pour avoir discrédité l’armée. Trop tard pour le Kremlin cependant : Marina est une héroïne, au même titre que les Russes s’insurgeant quotidiennement contre la guerre.

 

MDB

13h06 - 10 mars 2022

La « nouvelle » grande cause d’Emmanuel Macron

« La grande cause du possible second mandat de Macron sera l’égalité hommes – femmes. Nous essayerons d’apporter plus et d’aller plus loin. » C’est ce que nous a confié Emmanuelle WARGON, ministre chargée du Logement, en déplacement à Créteil dans le Val-de-Marne, à l’occasion d’une réunion publique en présence de plusieurs députés et élus du Val-de-Marne, dont Maud Petit, Jean François Mbaye et Guillaume Gouffier Cha.

 

Histoire d’engranger de meilleurs résultats dans la lutte contre les violences faites aux femmes (113 femmes tuées en 2021, 102 en 2020) et pour l’égalité réelle ?

 

MBD

12h20 - 25 février 2022

Césars 2022

Auvergne Rhône-Alpes déjà grande gagnante de la cérémonie ? Avec une pluie de nominations (quinze !), la région peut se féliciter d’avoir subventionné et soutenu neufs films sur 120 sélectionnés pour la compétition. Que les Frères Lumière doivent être fiers de leur terre de naissance ! Un succès historique dont on ne fait pas assez les éloges…

13h06 - 21 février 2022

Dos au mur, la République Dominicaine choisit d’en construire un à sa frontière avec Haïti

Une même île que tout sépare, et même bientôt un mur. À gauche de l’Hispaniola, Haïti : 206ème nation sur 228 en termes d’Indice de développement humain. De l’autre, la République Dominicaine. Un pays au développement désormais comparable à la Tunisie. L’écart de prospérité entre les deux peuples est tel que quelque 500 000 immigrés haïtiens composent les 10 millions d’habitants de la République Dominicaine, amenant avec leurs espoirs d’une vie meilleure main-d’œuvre manuelle et agricole, mais aussi trafics illicites et commerce bilatéral.

Ainsi depuis le 20 février, le gouvernement, sur le modèle mexicano-américain, a démarré la construction d’un mur sur un huitième de la frontière. Si les Dominicains plaident en la faveur d’une mesure de contrôle face à l’instabilité permanente qu’affiche son voisin haïtien, les organisations de défense des migrants crient quant à eux au racisme.

Le montant des travaux paraît plus vertigineux encore que sa hauteur : 3,9 mètres de haut pour 31 millions de dollars. Mais à qui revient la charge de l’édifier ? Les immigrants haïtiens eux-mêmes peut-être, ces professionnels du BTP qui donneraient ainsi l’impression d’ériger leur propre cage ?

 

NK

16h26 - 18 février 2022

Aveuglés dans le convoi de « la liberté », ses participants se cherchent

Victor Hugo désignait la mélancolie comme le bonheur d’être triste. Face à une liberté soudainement usurpée, à mesure que les arrestations et les absences de perspective ont déferlé sur le convoi, le mouvement parle déjà au passé de son propre écho. Nostalgiques, les participants se remémorent sur Twitter les interpellations aux allures arbitraires, les gaz lacrymogènes, synonymes sans nul doute de « répression policière », alors qu’un pacifisme ambiant habillait le cortège de son départ à Paris, jusqu’à l’entrée de Bruxelles. Parmi les 54 arrestations : Jérôme Rodrigues, leader des Gilets jaunes.

Pour décrire des phénomènes sociaux, Victor Hugo, encore lui, usait très justement de l’expression « souvent, la foule trahit le peuple ». Sauf que dans le cas de ce convoi « de la liberté », ce sont peut-être les craintes du peuple qui ont provoqué le désespoir de la foule de véhicules protestataires. L’héritage des Gilets jaunes : tout le monde s’en souvient. Et en s’inspirant des mêmes revendications, le convoi a suscité la méfiance conjuguée du « peuple » et de son bouclier : les forces de l’ordre.

Côté manifestants, tous s’accordent sur la nécessité de poursuivre le combat, mais avec quelles armes ?

NK

11h10 - 15 février 2022

Zineb El Rhazoui appelle à voter Macron. Etonnant, non ?

L’écrivaine Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste de Charlie Hebdo, très engagée dans la lutte contre l’islamisme, annonce son soutien à…. Emmanuel Macron ! Au micro de Laurence Ferrari (Cnews/Europe1), elle s’en prend violemment à Jean-Luc Mélenchon, traite EELV de parti islamiste,. C’était attendu ! Plus étonnant, elle soutient le chef de l’Etat sortant tout en s’indignant contre le soutien d’Élisabeth Moreno aux hidjabeuses et le rejet de l’amendement visant à interdire le hidjab en compétition…  Sans parler des quatre années perdues pour mobiliser tous les pouvoirs publics et la société française contre toutes les formes d’islamisme qui gagnent la société française.

Cherchez l’erreur.

MT

13h00 - 14 février 2022

La Saint-Valentin pour tous !

Bon, c’est la Saint-Valentin ! Rendez-vous des amoureux, fête privée (et commerciale) qui n’a pas sa place à la une d’un média engagé au cœur de l’actualité. Et bien, quand même, nous souhaitons à tous les candidats à l’élection présidentielle de proposer un programme emprunt d’amour. Les Français seuls, veufs, isolés, malades, tristes voire déprimés ont besoin qu’on leur adresse une déclaration d’amour ! Allez, rêvons un peu !

MT

7h48 - 13 février 2022

Le dopage et la Russie aux JO : une histoire d’addiction

Comment détruire la carrière d’un nouveau prodige du sport ?

Un contrôle positif fait patiner l’avenir sportif d’une nation. Des traces de trimétazidine, un modulateur du rythme cardiaque soulageant les angines, auraient été trouvées dans un prélèvement sur la patineuse russe Kamila Valieva, avant le début des Jeux de Pékin.

Or, non seulement la substance est interdite par ll’Agence mondiale antidopage (AMA) depuis 2014, mais l’organisme de contrôle a aussi notifié le contrôle positif qu’au lendemain de la victoire de l’équipe russe, sous drapeau neutre, dans une épreuve à laquelle l’athlète a participé.

Ce scénario conduit à la fois à la suspension provisoire de la patineuse de 15 ans et à la remise de la médaille collective.

L’ombre de ce nouveau contrôle positif met en lumière un dopage toujours institutionnalisé à Moscou. Sauf que des sanctions, la Russie en a pâti récemment d’une ribambelle après des tricheries répétées. Banni de ces JO d’hiver, le pays a seulement le droit de faire concourir des sportifs russes sous bannière neutre. Uniquement si leur probité est assurée. Et la Russie a encore une fois chuté sans que la cure ne soit de longue durée.

NK

17h41 - 10 février 2022

Arrêtez de nous emmerder ! Doctolib, l’Etat et la prise de rendez-vous pour vaccination

Comment se fait-il que la Licorne Doctolib et le super Etat français ne soient pas capables de gérer une prise de rendez-vous dans un centre de vaccination ? Ah l’intendance à la française à qui Jean Castex voulait redonner ses lettres de noblesse… Audio exclusif avec une agent prise au dépourvu…
MT
23h23 - 9 février 2022

Olivier Poivre d’Arvor : « Face aux mers et aux pôles en danger, on doit se mettre au diapason pour nos petits-enfants »

« Nous maltraitons l’océan, mais il va se venger ». L’ambassadeur de la République française et représentant personnel du Président de la République pour les pôles et les enjeux maritimes avertit les plus âgés de l’urgence climatique planant au-delà de nos frontières terrestres. Pour eux-mêmes et leurs enfants.
La France accueille cette semaine, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne, le Once Ocean Summit à Brest (Finistère) et la présence d’Emmanuel Macron et de nombreux chefs d’Etats étrangers.
MT et NK
Pour suivre le Sommet : http://oneoceansummit.fr/