Actualité
08H51 - samedi 11 février 2023

Les mots tuent, les images aussi.

 

Article paru le 10 février 2023 à 10h

Les Insoumis (et quelques écolos comme Sandrine Rousseau) sont des enragés qui, s’ils arrivent demain au pouvoir (un duel Mélenchon – Le Pen pourrait faire basculer la France dans l’idéologie gauchiste qui gouverne les élites françaises), inventeront des peines de mort symboliques pour imposer leur douce dictature.

Lynchage définitif d’Adrien Quatennens, Mélenchon qui quitte le plateau de BFMTV tel un autocrate à qui on n’a pas daigné adresser les questions, myriades d’amendements contre un projet de réforme au lieu de s’attaquer à l’essentiel, les Insoumis ont la haine en eux et s’en laissent déborder de plus en plus.

Pendant la manifestation contre la réforme des retraites mardi 7 février, Thomas Portes a eu beau jeu de mettre le pied sur la tête d’Olivier Dussopt, comme un Indien Apache arborant le scalp de sa victime, le méchant cow-boy.

Et si les mots peuvent tuer, les images aussi ! Il doit bien y avoir des idiots qui pourraient prendre ce stupide tweet du député au premier degré !

Thomas Portes n’est pas un humoriste. Il est député de la nation. Il devrait d’ailleurs remercier CNEWS qui l’a propulsé sur le devant de la scène…

Quant à la dignité de l’élu de la République, il y a belle lurette que nous avons tous compris en quelle estime les députés Insoumis tiennent les institutions de la République. Sous prétexte d’être proches du peuple, ils lui mentent et lui promettent des sornettes tout en insultant la fonction représentative.

Candidat à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon proposait le mandat révocatoire ? Je propose un référendum pour révoquer les députés qui salissent et déshonorent leur fonction !

 

Radouan Kourak

Rédacteur en chef adjoint

Directeur de la publication

Ce 8 mai, là-bas ! La chronique de Daniel Aaron

Ce 8 mai célébrait la victoire de la lumière sur les ténèbres. Ces longues années de paix exigent que nous n’oubliions jamais. Ces longues années d’insouciance imposent que nous allions tous, un…