Actualité
09H23 - vendredi 26 août 2022

LiveReport, l’agence vidéomobile 100% smartphone de Guillaume Asskari

 

En vingt ans, le smartphone a complètement changé nos habitudes. Il est devenu notre outil incontournable du quotidien pour consulter l’information et échanger avec notre entourage privé comme professionnel. Le smartphone, c’est aussi un appareil photo – caméra de plus en plus performant.

Explications avec Guillaume Asskari, journaliste, créateur de l’agence de production 100% vidéomobile LIVE REPORT située à Paris mais, au final, worldwide par la magie du smartphone !

Action, réaction ! La révolution vidéomobile est en marche. Autant dans le « News » que la « Communication », le smartphone est un allié de tous les instants. Ce qui pousse la société à accentuer son utilisation du mobile, c’est le besoin d’omniprésence sur les réseaux sociaux pour exister. Cette course à l’information et à l’innovation des formats vidéo est au cœur des activités quotidiennes des agences de communication et des médias. En l’espace de dix ans, la vidéo est devenue le contenu le plus consulté chaque jour.

La concurrence sur Internet est rude avec l’émergence de nouveaux acteurs comme les « influenceurs », Youtubers ou les plateformes de streaming comme Netflix.

Autre révolution : le principal support d’informations devant l’ordinateur est devenu le smartphone. 

Face à ces flux de contenus, il faut trouver des solutions innovantes. Et c’est là que le smartphone rentre dans la partie avec des performances vidéos-photos et une panoplie d’application. Aujourd’hui, la puissance s’analyse en fonction des capacités du mobile certes (rapidité, stockage, capteurs…), mais aussi par rapport au système d’exploitation utilisé. Par exemple sur iOS, l’App Store propose différentes applications pour le montage vidéo. Les applications ne sont pas les mêmes sur Android, autant au niveau des fonctionnalités que des graphismes.

 

Comment ça fonctionne, une agence mobile ?

Exit les caméras et les ordinateurs. Une agence vidéomobile, c’est une société de production qui mise sur le smartphone pour le tournage, le montage et la diffusion. La rapidité d’exécution et la qualité sont au rendez-vous plus que jamais. Nous sommes bien loin du premier téléphone portable propulsé dans les années 1980 par la société IBM. Le mobile, c’est un système d’exploitation et un magasin d’applications.

« Nous utilisons des Android et iOS avec des applications pour un meilleur rendu » explique Guillaume Asskari, journaliste, fondateur de LiveReport. « Les développeurs d’application sont de plus en plus nombreux à utiliser la géolocalisation. On peut parler d’une forme d’uberisation du secteur. Périscope, c’était déjà le début », remarque le producteur vidéo.

Depuis 2012, le téléphone portable a connu une véritable évolution, il est équipé de plusieurs capteurs pour la photo et la vidéo, notamment un grand angle, ce qui permet de varier les valeurs de plans pour les interviews et les illustrations.  

À noter : depuis 2016, les fabricants de téléphones sont de plus en plus nombreux à proposer trois capteurs dont un grand angle. Sur les modèles haut de gamme, il est également possible de trouver 4 ou 5 capteurs. Un choix qui permet au JRI (journaliste reporter d’images) de proposer plusieurs valeurs de plans pour leur reportage sans avoir besoin d’utiliser le zoom. Même chose pour les pixels, la majorité des téléphones sont équipés de capteurs avec 20 pixels maximum mais certains appareils proposent plus de 100 millions de pixels. Ces nouvelles performances poussent les journalistes à repenser l’usage du mobile dans le cadre professionnel.

« Chez LiveReport, nous utilisons des kits vidéo mobile estimés à 1000 euros. Cela comprend un iPhone dernière génération, un stabilisateur pocket, un mini trépied et un micro canon / micro HF. C’est du matériel qui permet de se différencier des autres vidéos. On travaille autant le son que l’image », détaillé Guillaume Asskari.

Pour le moment, il compte développer son projet dans trois capitales européennes, espérant décrocher des contrats pour du brand content et du news. Son agence de production est partenaire de l’agence de presse APM (Agence de Presse Méditerranéenne) située à Perpignan. Les formations vidéomobile conçues sont présentés dans 4 écoles à Paris dont deux écoles de journalisme.

 

LiveReport, les médias et le « Mojo »

La vidéomobile, c’est un terme générique pour parler de la vidéo réalisée à travers un smartphone. Dans les médias, on parle souvent de MOJO, un terme anglais qui signifie « MobileJournalism », autrement dit le journalisme mobile. Depuis 2015, quelques médias locaux TV-Web font le pari du smartphone pour le tournage et le montage, c’est le cas de BFM Paris en France ou Leman Bleu en Suisse. L’explosion de contenus et la course à l’audience pousse les médias à être plus « mobile » pour se déplacer.

Une agence vidéomobile comme LiveREPORT révolutionne le journalisme. Avec le smartphone qui s’adapte à toutes les situations (duplex, breaking news, reportage). Pratique, efficace, petit…

La vidéomobile n’a pas encore séduit tous les patrons des chaînes d’informations. Si la vidéomobile n’est pas encore adoptée par tous les secteurs notamment la communication et le journalisme, il y a deux raisons. La première : le smartphone fait de l’ombre aux fabricants des caméras et il est encore trop associé aux amateurs. La deuxième : certains doutent des performances vidéos professionnelles préférant ainsi utiliser une caméra. Dans les prochaines années, la vidéomobile va se démocratiser dans les médias. Le smartphone n’est plus un simple téléphone mais un outil de création qui peut être complexe à utiliser. 

 

La vidéomobile, outil pour la communication et le marketing 

Communiquer, c’est aussi savoir se renouveler avec son temps et les nouvelles technologies. Au-delà du côté « moins coûteux et plus petit », la vidéo réalisée sur mobile offre plusieurs avantages : d’une part les applications de montage et diffusion sont disponibles en quelques clics, la majorité des smartphones filment en 4K. C’est une caméra de poche utile pour capturer chaque instant mais également un outil pour éditer et diffuser son contenu. Plusieurs agences de communication ont pris ce créneau ces dernières années car les magasins d’application comme l’App Store se sont positionnés sur de la vidéo marketing, le podcast ou encore le streaming. Le marché de la vidéo est vaste, il y a de place pour tout le monde. Il est parfois difficile d’être réactif avec une caméra type FS5 ou DSLR type S5. De plus, aujourd’hui, un nouveau format est devenu à la mode : le format Stories, autrement dit vertical. Ce dernier s’adapte à l’écran du smartphone et il est difficilement possible de produire ce format avec une caméra traditionnelle.

Après la révolution tactile et l’augmentation des performances vidéos-photos, le smartphone séduit aujourd’hui les grands groupes industriels pour repenser leur stratégie de communication. Tournage, Édition et Diffusion avec un seul objet. Depuis 2022, l’usage professionnelle du mobile s’est accentué, notamment dans l’enseignement et la formation pour la création de tutoriels. Dans les faits, le tournage est courant mais la maîtrise du montage sur smartphone reste restreinte. Le smartphone, c’est l’égalité des chances ! Il suffit d’être créatif et débrouillard. Avec un bon assistant pro comme LiveReport, vous serez un nouveau grand reporter !

 

Michel Taube

 

Pour contacter l’agence LIVE REPORT : https://www.livereport.fr/ 

Directeur de la publication

Simone Veil de retour au Parlement Européen de Strasbourg

Le Parlement européen de Strasbourg a désormais un buste de Simone Veil. La Présidente de l’institution européenne, Roberta Metsola, et Jean Louis de Valmigère, président de la Fondation de Strasbourg, à l’initiative…