Elysée 2022
06H50 - jeudi 14 avril 2022

Je signe l’Appel « Je vote Macron… malgré tout »

 

Les larmes de Marianne – oeuvre d’Hector

[Opinion Internationale est un média indépendant et pluraliste qui ne donne jamais de consigne de vote. Nos lecteurs réguliers savent que, souvent, mais pas toujours, nous n’avons pas été tendres avec le président sortant. Mais nous sommes convaincus que si Marine Le Pen arrive au pouvoir, très rapidement, et surtout pendant cinq longues années, la France entrerait dans autre chose et ne s’en remettrait pas pour des générations. Dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons, il appartient à chaque citoyen de prendre position. Rien ne serait pire que de se réfugier dans la posture du commentateur, du seul éditorialiste : ce serait pour nous une forme d’abstention ou de vote blanc. Depuis onze ans, Opinion Internationale se veut le média des décideurs engagés au coeur de l’actualité. Comme en 2017, et nous espérons pour la dernière fois, nous devons tous nous engager dans cette dernière semaine de vérité ! C’est pourquoi nous appelons nos lecteurs à signer cet Appel tout en respectant évidemment toutes celles et ceux qui s’y refuseraient. Michel Taube]

 

Dimanche 24 avril, non seulement je ne voterai pas Le Pen mais je voterai Macron parce que toute abstention, tout vote blanc rapprocherait Marine Le Pen du pouvoir.

Notre vote n’est pas un chèque en blanc ni un choix partisan. C’est le choix de la France, de ses valeurs, de son ouverture et de son rayonnement dans le monde.

Marine Le Pen à l’Élysée, surtout sous la Vème République, ce serait un coup de poignard mortel pour notre pacte républicain, la discorde civile, un désastre économique, une rétrogradation de notre puissance déjà malmenée.

Très vite, Le Pen serait seule et totalement novice pour gouverner. Confrontée aux réalités de la France et du monde, le vernis qui a permis à Marine de cacher son vrai visage depuis dix ans, par un savant coup de comm’ permanent, craquerait de toutes parts et la vraie Le Pen réapparaîtrait au grand jour : nationaliste, brutale, autoritaire.

Nous sommes évidemment conscients des raisons profondes pour lesquelles, pour la troisième fois en vingt ans, un Le Pen est qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle et, cette fois-ci, si proche de l’emporter : insécurité croissante, autorité de l’État bafouée, laïcité menacée, démocratie épuisée, mépris des territoires, ascenseur social en panne, pouvoir d’achat rogné, planète en danger…

La question n’est plus de savoir si nous devons voter pour ou contre Emmanuel Macron. Non, parce que la France vit désormais des journées qui pourraient changer le cours de son histoire, le 24 avril, pour la France et les Français, « je voterai Macron malgré tout » et j’appelle mes concitoyens à remplir leur devoir.

* : champs obligatoires

Ont signé

Ta Mère La Pute
Joelle Lonchampt
Neau Mireille
Edmond Lahoul
Guy Vallancien, Membre Academie De Medecine
Léopoldine Mabou Chatue, Avocat
Bernard Mermod, Association Du Bas Chablais Pour L'envirronnement
Antoine Tamba-Tamba, Président Association France-Congo
Lionel Lafond
Vanin Christine
Didier Lamarque, Generaliste
David Feldman, Avocat
Didier Pontault, Villa Boubou
Jean-Marie Antoine, Professeur D'université Retraité
Bousquet Michel, Mr Asom Iris
Guérin
Roger Novel
Vincent Pilley
Ney Roselyne
Françoise Valensi, Citoyenne, Médecin Retraitée
Isabelle Berthelot
Xavier Nyssen, Vigneron
Armand De Rendinger
Mohamed Ghannem, Professeur Chercheur Associé En Cardiologie
Jacques Candau Tilh
Guy Janet, Maire De Conzieu
Michel Taube, Editeur, Chef D'entreprise

Directeur de la publication