Esprit Sports
16H48 - vendredi 1 octobre 2021

Les Olympiades de la Jeunesse

 

Le dimanche 26 septembre, la cour d’honneur de l’Hôtel National des Invalides, à Paris, accueillait les « Olympiades de la Jeunesse ».

Manifestation, organisée par la société des membres de la Légion d’Honneur, et sous l’égide de son Président, l’Amiral Alain Goldefy, elle réunissait près de 1000 jeunes–200 de Paris et 800 de province, de Guadeloupe, de Madagascar, de Chypre et de Pologne—qui s’affrontaient sous la magnifique statue de l’Empereur. 

A travers une compétition numérique individuelle qui avait commencée en mai sur une plateforme numérique dédiée via le site de la SMLH les 104 équipes présentes se sont livrées à une compétition sportive et intellectuelle. Engagées dans 78 stands couvrant les thèmes de « la solidarité », des « valeurs et engagements », des« métiers et apprentissage », elles sont allées de la découverte d’une énigme avec la fondation Napoléon, faire voler un drone ou faire une passe de rugby sous l’œil amusé de Didier Retière, Directeur technique Nationale de la Fédération Française de Rugby.

Des échanges avec des blessés de guerre, une conférence sur l’évolution climatique, un plateau musical de chanteurs d’opéra et des remises de prix aux équipes vainqueurs sont venus ponctués une journée ludique marquée par la joie et l’engagement d’une belle jeunesse de France.

Seul regret, l’absence du Ministre de l’Education Nationale, Jean Michel Blanquer, de la maire de Paris Anne Hidalgo (seule était présente, la maire du 8ème arrondissement, Jeanne d’Hauteserre).

Absences d’autant plus regrettables que ces Olympiades célébraient le centenaire de la Société des Membres de la Légion d’Honneur (SMLH).

Avec ses 45 000 membres sociétaires, ses 128 sections départementales, la SMLH a érigé en cause nationale, quatre activités prioritaires : l’intervention dans les lycées sur les thèmes de l’éducation civique et du devoir de mémoire ; le soutien à l’apprentissage et à la formation professionnelle ; l’accompagnement des jeunes méritants ; l’accompagnement des candidats à la naturalisation.

Ces quatre causes nationales témoignent du savoir-faire accumulé et reconnu de la SMLH depuis des décennies. Ils consacrent son rôle éminent dans la promotion des valeurs républicaines, de la transmission, et participent au renforcement du lien social et de la cohésion nationale.

Ces Olympiades sont un souffle d’air frais par ces temps de déstructuration de l’histoire, de fractures des territoires et des communautés et de la « Cancel Culture « anglo-saxonne !

Michel Scarbonchi   

Ancien député européen

Champions à 200%

Ces athlètes incroyables ont un mental phénoménal, des capacités hors normes et une volonté de fer.
Deborah Rudetzki

Les JO mi-figue mi-raisin

Série : retour sur l'actu de l'été 2021 en photo ! Le rayon de soleil français de Tokyo s'appelle Clarisse Agbegnenou. Véritable championne, la judokate a illuminé les jeux olympiques 2021.
Deborah Rudetzki

Les dieux du sport inspirent nos Actu’Folies

  Merci à Boris ! Pour voir et découvrir son univers, c’est ici.       Merci à Régis Hector ! Pour découvrir son univers : http://hector-bd.com/       Merci à Yelch ! Venez…