Sois belle et ouvre la
16H11 - vendredi 1 octobre 2021

Au-delà de la beauté

 

Elles étaient élégantes sur le catwalk… la tête haute, le regard audacieux, le buste bien droit, comme dans n’importe quel défilé. Le sourire étincelant en plus. Oui, elles souriaient, car elles étaient fières de défiler. Parfois un peu timides et le pas hésitant, mais tellement heureuses de se montrer comme elles sont ! Plus que belles, elles étaient magnifiques.

Au début du show, on ne pouvait s’empêcher de glisser les yeux vers leurs jambes artificielles, leur prothèse de bras ou leur fauteuil roulant puisque tous ces mannequins d’un jour ont été amputés. Afin de porter un autre regard sur eux, sur la différence, sur la beauté plus généralement, l’Institut National des Invalides a organisé un défilé très chic en son sein, à l’initiative de Fabienne Pelosse, fondatrice de l’association OSA (Objectif Sport Adapté),. L’un des anciens réfectoires, orné de tableaux et de gravures rappelant le passé impérial de ce lieu faisait office d’écrin. Pour animer la soirée, Franck Ferrand contait merveilleusement l’Histoire comme il le fait si bien tous les matins sur Radio Classique.

Dans l’assistance on a pu observer des ambassadeurs et des ministres venus pour voir défiler ces hommes et ces femmes qui avaient revêtu les créations du styliste italien Fabio Porliod.

L’émotion était palpable à chaque instant, car ces estropiés de la vie ont vu leur jeunesse balayée. L’une a été amputée de ses quatre membres à la suite d’une méningite, l’autre a été écrasée par un bateau,  celle-ci a été percutée par une voiture, une autre encore a subit un cancer des os.

Elles se sont senties perdues, diminuées, honteuses. Du moins jusqu’à l’aboutissement qu’a représenté ce défilé lourd de sens. Souvent, le chemin est long pour réapprendre à marcher, à faire les gestes qui nous paraissent si naturels à nous valides. À eux, il leur faut des années pour mettre un pied devant l’autre et là, parmi des spectateurs médusés, ils ont montré, avec une dignité extraordinaire, qu’ils étaient parvenus à maîtriser de nouveau leur corps et à briller sur scène, comme n’importe quel mannequin Les modèles, sublimes, dont certains ont dû se faire violence pour être là, ont parcouru la salle sous des tonnerres d’applaudissements. En effet, ce charme qui se dégageait de chacun d’entre eux a clairement fait l’unanimité, salué par des standing-ovations plus que méritées.

C’est également en la présence bienveillante de Madame Brigitte Macron que s’est tenue le gala. L’épouse du chef de l’État en a profité pour affirmer son attachement à la mode et s’est dite émerveillée de la voir portée ainsi, promettant que pour cette saison, elle ne se rendrait à aucun autre défilé étant donné l’impression qu’elle avait ressentie lors de celui-ci.

Les 19 mannequins, 17 femmes et 2 hommes sont unanimes pour dire qu’ils préfèrent mettre des paillettes dans les yeux des spectateurs plutôt que de la pitié.

Alors, nous sommes tous repartis de cette soirée un peu plus légers. Légers de nos problèmes, tout relatifs en comparaison de ceux qui avaient défilé. Légers dans nos vies, dans nos choix, dans nos corps. Légers également de se dire que ce moment permettra aux pensionnaires des Invalides de bénéficier d’un meilleur environnement grâce aux dons (défiscalisés) que chacun pouvait effectuer et auquel vous pouvez contribuer aisément avec les informations ci-dessous. Montrez-vous aussi courageux, aussi fiers, aussi incroyables que ces amputés, et affichez le même sourire, vous n’en serez que plus beaux !

Deborah Rudetzki

 

SOUTENIR LE PROJET

PARTENARIATS et MÉCÉNAT

S’adresser au gouverneur des Invalides, 4 bd des Invalides 75007 Paris gi.courrier.fct@intradef.gouv.fr — 01 44 42 37 51

DONS DÉFISCALISÉS

En ligne : https://www.helloasso.com/associations/le-foyer-des-invalides/formulaires/1
Par courrier : un reçu fiscal vous sera adressé, autorisant une déduction fiscale de 66 % sur l’IR ou 75 % sur l’IFI

DONS NON DÉFISCALISÉS ADRESSÉS À L’INSTITUTION NATIONALE DES INVALIDES (INI)

Chèque à l’ordre de l’Institution nationale des Invalides (Préciser : pour le Cœur des Invalides) Virements à l’INI : IBAN FR76 1007 1750 0000 0010 0033 545 — BIC TRPUFRP1
Institution nationale des Invalides — 6 bd des Invalides, CS 70807, 75700 Paris cedex 07 secretariat.direction@invalides.fr

Directrice de la Rédaction