Monde
06H50 - lundi 18 mai 2020

« Il faut un nouvel Epinay de la gauche » : entretien exclusif avec Jean-Christophe Cambadélis

 

Dans un entretien accordé à Opinion Internationale il y a une semaine, Jean-Christophe Cambadélis, ancien premier secrétaire du parti socialiste, nous explique pourquoi il a décidé de revenir en politique. « La gauche se cherche » nous confie-t-il et l’homme politique ne compte pas rester muet dans ce moment de l’histoire où la gauche pense pouvoir se reconstruire.

Ecartant toute idée de gouvernement d’union nationale, « étrangère à notre culture politique », Jean-Christophe Cambadélis appelle à une révolution culturelle et, plus précisément, à un Epinay de gauche pour repenser la sortie de crise et la société du monde d’après. C’est le sens de sa Lettre à un ami de gauche.

Une contribution au débat à gauche que de nombreux leaders de celle-ci (exceptée la France Insoumise qui s’évertue à faire bande à part) tentent aussi d’animer en lançant, à l’initiative de l’ancien député socialiste Christian Paul et du journaliste économique Guillaume Duval, la tribune « Au cœur de la crise, construisons l’avenir » signée notamment par le communiste Ian Brossat, Raphaël Glucksmann du mouvement Place publique, l’écologiste Yannick Jadot, le patron du Parti socialiste Olivier Faure ou l’ancien chef des frondeurs Christian Paul. 

Une chose est sûre : la gauche veut revenir. Les Français l’accepteront-ils ?

Entretien vidéo réalisé par Michel Taube

 

Vivez le monde d’après… 

Inscrivez-vous au 2ème @Live Opinion Internationale le 18 mai 2020

 

Faites un don défiscalisé pour notre indépendance !

 

Directeur de la publication

Corée, la guerre oubliée du Covid-19

Des échanges de coups de feu ont eu lieu le dimanche 3 mai au niveau de la Zone Démilitarisée (DMZ), frontière qui sépare les deux Corées. Initiés par la Corée du Nord,…

La fin des fossiles ou la fin du monde ? Les chrétiens ont choisi.

42 institutions multi-confessionnelles chrétiennes dans 14 pays annoncent aujourd’hui leur désinvestissement des combustibles fossiles. Elles exhortent également les gouvernements à penser la transition énergétique équitable et bas carbone comme socle de la reprise économique,…
Michel Taube