Monde
09H59 - jeudi 26 septembre 2019

Pour quel candidat à la Mairie de Paris votent les entreprises parisiennes ? Un sondage CPME Paris Ile-de-France – Ifop auprès des patrons parisiens

 

451 chefs d’entreprises parisiens ont été sondés en septembre par l’Ifop et Frédéric Dabi pour la CPME Paris Ile-de-France présidée par Bernard Cohen-Hadad [notre photo].

Pour 38% des entrepreneurs de la capitale, aucun des candidats à la Mairie de Paris n’est perçu comme pro-business. Mais parmi eux, c’est Benjamin Griveaux qui sort – légèrement – du lot à 28%, Rachida Dati à 24%, Anne Hidalgo à 23%, Cédric Villani à 21%, Pierre-Yves Bournazel à 6%, Gaspard Gantzer à 3%, et David Belliard à 2%.

Pour une élue socialiste, Anne Hidalgo a plutôt la cote chez les chefs d’entreprises : pour des électeurs généralement plutôt à droite, 1 sur 2 à Paris est satisfait de l’action d’Anne Hidalgo.

Car la Maire de Paris, c’est important pour les chefs d’entreprise parisiens et l’attractivité économique de la capitale ! Deux fois plus que le Conseil régional dont sa présidente Valérie Pécresse essaie pourtant depuis trois ans de se poser en championne de l’action économique.

68% des entrepreneurs se disent intéressés par la campagne des municipales. Leurs revendications seront-elles au cœur de la campagne ? Comme pour les Parisiens dans leur ensemble, ils se plaignent massivement de l’action de la Ville en matière de propreté (65% insatisfaits), de logement (72%), de stationnement (86%, et de circulation (88%).

De quoi nourrir les programmes des candidats et de les encourager à faire du « dynamisme économique », le mot clé de ce sondage, l’un des axes principaux de la prochaine mandature.

 

Michel Taube

Directeur de la publication

Black Yellow Friday ! L’édito de Michel Taube

Il n’y a pas à dire : en business, les Ricains savent faire ! Alors que débutent les achats de Noël (fête initialement religieuse que l’oncle Sam a transformée en foire aux cadeaux apportés…
Michel Taube