Monde / World
Afrique /
18H08 - mardi 11 octobre 2016

EXCLUSIF : Bahija Simou présente l’exposition « Le Maroc à travers les âges »

mardi 11 octobre 2016 - 18H08
Bahija Simou - Crédit photo : Stéphanie Petit

Bahija Simou – Crédit photo : Stéphanie Petit

 

Bahija Simou, directrice des Archives Royales du Maroc, expose les enjeux de l’exposition qu’accueille le Musée de l’Ordre de la Libération aux Invalides à Paris à l’occasion des soixante ans de l’indépendance du Maroc.

 

« Dans les temps où nous vivons, ceux des événements tragiques auxquels la société internationale est trop souvent confrontée, nous assistons avec autant de tristesse que d’amertume, à une instrumentalisation des spiritualités qui nous fait encourir le risque d’un recul de la civilisation et de la modernité. Nous nous trouvons en présence d’une menace de destruction du patrimoine mondial et d’une agression horrible contre l’humanité et contre sa mémoire.

Face à cette conjoncture, et dans le respect de toutes les cultures, une exposition n’est jamais de trop pour combattre la barbarie. L’exposition « Le Maroc à travers les âges » qu’accueille la France au Musée de l’Armée des Invalides à Paris s’inscrit parfaitement dans la pensée de Sa Majesté le Roi du Maroc qui, en mettant la culture au centre de ses préoccupations, croit fermement qu’elle constitue le moyen le plus efficace pour préserver la mémoire des diverses menaces qui pèsent sur elle. Elle y voit l’un des moyens majeurs pour garder les générations futures de tout égarement.

Cet événement culturel et historiographique prolonge les expositions « Le Maroc Contemporain » à l’Institut du Monde Arabe et « Le Maroc médiéval : Un empire de l’Afrique à l’Espagne », en collaboration avec le musée du Louvre, qui s’étaient tenues en octobre 2014 à Paris. Il est le fruit d’un accord scellé entre la Direction des Archives Royales et l’Ordre de la Libération, à l’IMA, le 17 février 2016 en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et celle de Son Excellence le Président François Hollande.

L’exposition « Le Maroc à travers les âges » est organisée à l’occasion du 60ème anniversaire de l’Indépendance du Maroc sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en collaboration avec l’Ordre de la Libération [voir photo].

Guidée par un fil conducteur historique et chronologique, elle nous invite à redécouvrir 13 siècles de l’histoire du Maroc, depuis la création de l’Etat marocain jusqu’à nos jours. Elle nous permet de comprendre l’histoire de l’Etat marocain, son ancienneté, sa permanence, son identité spirituelle et politique particulière caractérisée par l’adoption d’un Islam modéré, fondé sur le rite malékite, la doctrine achaârite, le soufisme sunnite et la Commanderie des croyants – Imarate al-Mouminine. Elle fait ressortir les composantes de la civilisation marocaine qui s’abreuve à plusieurs sources, arabo-islamique, amazighe, saharo-hassanie, africaine, andalouse, hébraïque et méditerranéenne, qui ont fait et font encore sa spécificité.

Elle témoigne également de l’ouverture du Maroc sur les autres civilisations et de l’importance des relations séculaires maroco-françaises. Elle permet de voir les débuts de ces relations depuis le XIIIe siècle, leur continuité, leurs divers aspects et illustre leur dimension exceptionnelle. A partir d’un florilège de documents riches et variés, elle nous invite à apprécier une diplomatie conçue comme un art du dialogue.

 

Une histoire maroco-française

Elle rappelle la participation massive et sans réserve des Marocains aux deux conflits mondiaux, et les lourds sacrifices consentis par le Maroc pour défendre la cause française. La présence de ces combattants sur toutes les brèches de l’histoire au cours de ces deux Guerres balise une étape majeure de notre histoire militaire commune, elle grave cette fraternité d’armes dans les mémoires et fait apparaître le Maroc en tant que porteur de valeurs universelles de paix, de Liberté et de démocratie. La gratitude de la France envers le Maroc pour le prix du sang versé par les combattants marocains dans cette épreuve se traduisit ainsi par l’invitation adressée au Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef   à participer aux célébrations de la Victoire le 18 juin 1945.

Le Général De Gaulle accueillit le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef avec tous les honneurs dus à ce soutien fidèle à la cause française et en Le faisant Compagnon de la Libération.

 

Le Maroc pluriel

A quelques semaines du 60ème anniversaire de la commémoration de l’Indépendance du Maroc, cette Exposition nous invite à redécouvrir toutes les étapes du parcours vers l’Indépendance, depuis la Conférence d’Anfa en 1943, en passant par la présentation du Manifeste de l’Indépendance en 1944, le discours de Tanger en 1947,  pour aboutir sur l’ère des ruptures à partir de 1953, année qui vit la déposition et l’exil du Souverain qui Lui donna l’auréole du martyre et plongea le pays dans la Révolution du Roi et du peuple. Ce parcours s’achève sur les accords de La Celle Saint-Cloud en 1955 et sur le retour triomphal de Sa Majesté Mohammed V au Maroc.

En même temps que se lève l’aube de l’indépendance du Maroc en 1956, s’ouvre une nouvelle étape de la modernité. Plusieurs objets et documents historiques les plus variés témoignent des réalisations de cette époque, à savoir la mise en place des institutions nationales, l’éclair de génie que fut la Marche Verte, la restauration de l’intégrité territoriale et le sens omniprésent de la sauvegarde de l’environnement attestée par la construction de barrages.

Enfin, l’axe dédié au Maroc moderne s’ouvre pour vous accueillir autour de plusieurs supports rassemblés pour mettre en lumière son développement. Des maquettes, des cartes, des sculptures, des films documentaires et des photographies illustrent cette modernité sans oublier la gestion du champ religieux, le développement territorial et durable, les énergies renouvelables comme la centrale solaire Noor Ourzazate I, les grandes réalisations du Plan agricole « Maroc Vert », l’ouverture du Maroc sur le monde avec la modernisation de ses infrastructures portuaires comme Tanger Med, routières comme le Pont Mohammed VI et ferroviaires comme la Ligne Grande Vitesse, projets qui lient le Maroc à l’Europe et à l’Afrique sub-saharienne, voire au monde entier.

L’Exposition explique comment Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour son projet de modernisation, place le social et le développement humain au centre de son action. C’est ainsi que l’exposition s’achève sur l’appel historique lancé par le Souverain le 20 août dernier à toutes les croyances et à toutes les formes de pensée à former un front commun pour tenir le fanatisme en échec. »

Bahija SIMOU

Directrice des Archives Royales du Maroc

 

Maroc à travers les âgesUne exposition au Musée de l’Ordre de la Libération, Paris 7ème, du 12 octobre au 30 décembre 2016
Exposition réalisée par la Direction des archives royales du Maroc avec le soutien de l’ambassade du royaume du Maroc en France.

Adresse : 51 bis boulevard de la Tour Maubourg 75007 Paris

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran (4)La Direction des Archives Royales publie un ouvrage d’exception qui éclaire un des moments forts de cette histoire du Maroc à travers les âges : « Le Parcours vers l’Indépendance de 1912 à 1956 ».