Esprit Sports
France /
15H34 - jeudi 7 avril 2016

Bourges/Villeneuve d’Ascq : loin des écrans, loin du cœur…

jeudi 7 avril 2016 - 15H34

Le match aller de l’Eurocoupe féminine de basket-ball se jouait hier soir entre Villeneuve d’Ascq et Bourges. Deux équipes de l’Hexagone en finale d’une Coupe internationale, cela n’était plus arrivé depuis 2001 ! Pourtant, les chaînes de télévision française ont jugé superflu de diffuser ce match, montrant une fois de plus leur manque de considération à l’égard du sport féminin. Un scandale amplifié par le choix de L’Équipe 21 de diffuser à la place des commentaires sans images, à la mode du siècle dernier, d’un simple quart de finale de foot de la ligue des champions masculine : PSG contre Manchester City !

Villeneuve d’Ascq et Basket Landes (ici lors d’un match de championnat en 2013) étaient cette année opposées en demi-finale de l’Eurocoupe - Crédit photo : Pierre-Yves Beaudoin, Wikimedia Commons

Villeneuve d’Ascq et Basket Landes (ici lors d’un match de championnat en 2013) étaient cette année opposées en demi-finale de l’Eurocoupe – Crédit photo : Pierre-Yves Beaudoin, Wikimedia Commons

Les seuls visuels offerts hier soir aux téléspectateurs de la chaîne 100 % sport étaient ceux du duo de commentateurs et de clients de restaurants rivés à un écran télé, selon le concept suranné de radio télévisée. La chaîne du groupe Amaury, pourtant fidèle au club berruyer depuis le début de la saison européenne de basket, semble s’être ouvertement moquée du monde.

Dans la journée, bien que peu étonnée de ce traitement inégalitaire, Céline Dumerc, capitaine de Bourges et de l’équipe de France, avait exprimé son mécontentement sur son compte Twitter. Mais, après coup, elle a dû se pincer pour en croire ses yeux, elle qui draine un large public depuis ses exploits avec ses coéquipières de l’équipe de France aux JO de Londres et qui vit sa dernière année dans le Berry. Elle qui donne tant à son sport !

Villeneuve d’Ascq, tenante du titre de l’Eurocoupe, contre Bourges, avec son palmarès à faire pâlir le PSG (4 titres continentaux, soit trois de plus que le club de foot parisien), l’affiche avait pourtant de quoi faire saliver plus d’une chaîne, et pas seulement locale… Mais pas l’Équipe 21 et les autres diffuseurs ! Sport féminin, trop peu pour eux. Pas assez de testostérone sans doute…

Il suffisait pourtant de prendre exemple sur Ma Chaîne Sport qui, au même moment, vivait l’un de ses plus beaux moments : la qualification du club de Strasbourg pour la finale de… l’Eurocoupe. Du basket encore, mais masculin, inutile de le préciser.