Esprit Sports
Espagne /
17H26 - mardi 19 janvier 2016

Indépendance de la Catalogne : les sportifs ensemble pour le « oui mais »…

mardi 19 janvier 2016 - 17H26

Avant la défiance de la CUP (Candidature d’Unité Populaire) envers le désormais ex-président de la Catalogne Artur Mas, 510 athlètes avaient signé le manifeste Guanyarem (Ganaremos / « Nous Gagnerons »).

Josep Guardiola, catalan de naissance et soutien indépendantiste. - Crédit photo : Football.ua

Josep Guardiola, catalan de naissance et soutien indépendantiste. – Crédit photo : Football.ua

 

Avant la défiance de la Candidature d’Unité Populaire envers le désormais ex-président de la Catalogne Artur Mas, 510 athlètes avaient signé le manifeste Guanyarem (Ganaremos / « Nous Gagnerons »). Parmi eux, des footballeurs (Piqué, Xavi…), l’ex-champion de trial Jordi Tarrés, le ski-alpiniste Kilian Jornet, et l’ancien handballeur David Barrufet. Et même des étrangers (les Français Abidal et Giuly, le Néerlandais Cruyff, le Bulgare Stoïchkov, tous ex-footballeurs, ainsi que le basketteur lituanien Sarunas Jasikevicius et son collègue Slovène Jaka Lakovic).

Mais cette mobilisation cache des nuances qu’il faut aller dénicher dans les termes de la demande de soutien : « Faisons un geste de complicité pour un moment historique… pour appuyer le sport catalan. » C’est cette dernière partie qu’avaient entendu la majorité des signataires, dont l’ex-joueur de tennis Alex Corretja et le pilote moto Marc Coma, qui ont depuis dénoncé cette manipulation linguistique. L’ex-footballeur Moisés Hurtado ayant même exigé le retrait pur et simple de sa photo, comme le révèle Mundo Deportivo.

En revanche, toujours selon le quotidien ibérique, d’autres personnalités, comme l’ancien champion de hockey sur gazon Santi Freixa, ont affirmé être d’accord avec la finalité d’un document qui inclut la création d’un comité olympique catalan et l’officialisation de sélections catalanes.

Le soutien de Freixa, très apprécié, est accompagné d’un autre, encore plus important : celui de Josep Guardiola. Catalan de naissance, le futur ex-entraîneur du Bayern de Munich est considéré comme le meilleur entraîneur de foot du monde. Même s’il a déclaré ne pas vouloir délaisser son métier pour une entrée en politique, le quadragénaire semble pourtant le meilleur défenseur (son poste quand il était joueur) de la cause indépendantiste. Et ce, malgré son statut de membre de la la coalition Junts pel si (« Ensemble pour le oui ») qui avait été menée par… Mas.