Le Fil
12H00 - vendredi 15 novembre 2013

Aucun coupable pour le naufrage du Prestige

vendredi 15 novembre 2013 - 12H00

Pas la moindre charge n’a été retenue hier contre l’équipage du Prestige, ce navire libérien qui, en 2002, a déversé 63 000 tonnes de fuel au large de l’Espagne lors de son naufrage, polluant gravement près de 3 000 km de côtes. Seul le commandant, Apostolos Mangouras, a été condamné à neuf mois de prison pour avoir refusé le remorquage.

Un scandale aux yeux de Greenpeace Espagne, pour qui cette affaire porte le message que « créer un désastre environnemental est sans conséquence », et « n’empêchera pas qu’un autre Prestige soit possible. » Tout le principe de justice environnementale est ici remis en cause.  

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…