Le Fil
Républicaine centrafricaine /
15H59 - jeudi 14 novembre 2013

République Centrafricaine : Il faut « cantonner et caserner  » les rebelles de la Seleka, selon le ministre de la Sécurité

jeudi 14 novembre 2013 - 15H59

La ville de Bangui, en République Centrafricaine, est de nouveau ensanglantée par des échanges de tirs meurtriers quasi quotidiens depuis dimanche. Les rebelles de la Seleka, responsables de la chute du président François Bozizé en mars dernier, sont systématiquement impliqués.

Hier, dans la même ville de Bangui, un groupe d’ex-rebelles a ouvert leur feu dans une foule où se trouvaient de nombreux civils qui manifestaient contre le kidnapping d’un soldat, et a tué une personne. Dans une interview donnée à RFI, le ministre de la Sécurité, de l’Immigration-émigration et de l’Ordre public, Josué Binoua, explique que les membres de la Seleka se comportent désormais en pillards et en braqueurs, et qu’il est par conséquent absolument nécessaire de lancer une opération de désarmement et de réinsertion de ces ex-rebelles.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…