Le Fil
08H30 - mardi 12 novembre 2013

Iran : Les leaders de l’opposition toujours en résidence surveillée

mardi 12 novembre 2013 - 08H30

Après avoir appelé à se mobiliser contre le régime islamique dans le cadre du Printemps arabe début 2011, Mir Hussein Mousavi et Mehdi Karroubi et leurs femmes ont été détenus puis placés en résidence surveillée par les autorités iraniennes. Cela fait aujourd’hui 1000 jours, sans qu’aucune charge à leur encontre n’ait encore été invoquée.

Alors que le nouveau président Hassan Rouhani a promis en juin de libérer des prisonniers politiques, Human Rights Watch profite de cette date symbolique des 1000 jours pour lui rappeler sa promesse – qui enverrait un message clair de changement par rapport à la présidence d’Ahmadinejad.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…