Le Fil
11H02 - lundi 28 octobre 2013

Un journal chinois s’excuse publiquement pour avoir demandé la relaxe d’un journaliste

lundi 28 octobre 2013 - 11H02

Le tabloïd chinois New Express a publié dimanche des excuses officielles sur sa couverture pour avoir appelé à deux reprises à la libération de l’un de ses journalistes. « Nous n’avons pas été assez rigoureux quant à la vérification de la véracité des faits publiés », peut-on lire dans le communiqué.

Chen Yongzhou, journaliste au New Express, a été emprisonné après une série d’articles dénonçant l’opacité financière d’une grosse entreprise chinoise, Zoomlion. Samedi 26 octobre, il confessait publiquement son « erreur » à la télévision chinoise, et « avouait » avoir écrit des articles erronés par appât du gain.

Il est fréquent que les opposants chinois soient tenus par les autorités de s’incriminer eux-mêmes, remarque Damian Grammaticas, journaliste à la BBC, mais il est cependant possible de prouver que ces aveux ont été extorqués par la force.

 

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…