Le Fil
Russie /
09H50 - lundi 30 septembre 2013

Une Pussy Riot dénonce la condition du goulag par une grève de la faim

lundi 30 septembre 2013 - 09H50

Nadedja Tolokonnikova a été hospitalisé dimanche, suite à une grève de la faim entamée il y a sept jours. 

Cette membre du groupe punk russe Pussy Riot entend ainsi dénoncer les conditions de son incarcération en camp de travail, proches de l’esclavage. Les détenues, humiliées et agressées à la moindre insubordination, indique t-elle, sont tenues de travailler 15 à 17 heures par jours. 

En août dernier, Nadedja Tolokonnikova adressait une lettre à la justice, dans laquelle elle portait plainte contre le directeur adjoint du camp pour l’avoir menacée de mort, et demandait l’application du droit du travail aux camps. L’administration pénitentiaire rejette quant à elle toutes les accusations.

Nadedja Tolokonnikova avait été arrêtée, avec deux de ses collègues, en février 2012, lors d’une messe punk anti-Poutine donnée dans une église. Refusant de se reconnaitre coupable, elle avait été condamnée au camp de travail en août 2012.

Journaliste

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…