Le Fil
14H16 - vendredi 20 septembre 2013

Laos : Le régime garde le silence sur la disparition d’un militant des Droits de l’homme

vendredi 20 septembre 2013 - 14H16

Sombath Somphone a été enlevé le 15 décembre 2012, dans une rue de l’est de la capitale, Ventiane. Des vidéos issues caméras de surveillance, depuis confisquées par les autorités, montraient deux hommes en civils forçant le militant de 62 ans à monter dans une jeep blanche. Si l’implication du régime est chaque jour plus évidente, ce dernier nie toujours sa responsabilité, malgré la mobilisation internationale.

Sombath Somphone était le directeur d’ONG la plus connue du Laos. Le prix Magsaysay (souvent qualifié de «prix Nobel de la paix asiatique») était venu récompenser son travail pour le développent des communautés rurales, la promotion des micro-entreprises, la formation des jeunes… Il n’était pas un ardent opposant au régime et favorisait au contraire la coopération et la collaboration, mais ses vues novatrices auraient inquiété les membres les plus conservateurs du Parti Communiste.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…