Le Fil
Chine /
15H12 - mardi 10 septembre 2013

Une loi anti-rumeur adoptée en Chine

mardi 10 septembre 2013 - 15H12

Selon le South China Morning Post, publier des informations jugées fausses sur la Toile peut désormais se voir puni de trois ans de prison, pour peu que celles-ci soient vues 5000 fois, ou partagées 500 fois. Une loi contradictoire, à l’heure où la liberté du net donne un sérieux coup de main à la campagne anti-corruption du gouvernement.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…