Le Fil
Cambodge /
10H53 - mercredi 4 septembre 2013

Il est temps que le Cambodge libère une activiste des droits humains, déclare Amnesty International

mercredi 4 septembre 2013 - 10H53

Cela fait jour pour jour un an que l’activiste des droits humains Yorm Bopha a été mise en prison au Cambodge après un procès aux preuves fabriquées et incohérentes, « parce qu’elle militait et défendait, pacifiquement, les droits de ceux de sa communauté qui ont perdu leurs habitations lors d’expulsions forcées », ainsi que l’explique Isabelle Arradon, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International. Elle ajoute: « Cette femme doit être remise en liberté immédiatement et sans condition. »

C.F.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…