Le Fil
Monde /
13H12 - samedi 31 août 2013

Le futur président du Comité olympique devra se positionner sur les droits humains

samedi 31 août 2013 - 13H12

En prévision de l’élection du prochain président du Comité international olympique (CIO) le 10 septembre prochain, l’ONG Human Rights Watch et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ont communiqué une lettre aux 6 candidats, dans laquelle ils les appelaient à exprimer leur vision des droits humains. La lettre leur a été adressée début août, dans un contexte tendu à cause de l’adoption d’une loi homophobe (qui sanctionne tout acte de « propagande » homosexuelle devant les mineurs) par la Russie, pays qui va accueillir les JO à Sotchi à l’hiver prochain.

Si le CIO a répondu le 15 août, au nom de tous les candidats, que « la garantie des droits humains et de la liberté de la presse dans le cadre de l’organisation et de la mise en place des Jeux olympiques est cruciale », HRW et le CPJ rapportent la réponse complète du Comité : « Bien que nous attendions clairement que tous les Jeux olympiques, peu importe leur emplacement, y compris la prochaine édition à Sotchi, aient lieu sans aucune forme de discrimination, il est important de souligner que le champ d’action du CIO se limite aux Jeux. Par exemple, le CIO ne peut pas exercer d’influence sur la législation nationale et doit respecter les lois de chaque pays hôte. »

C.F.

Journaliste à Opinion Internationale et coordinatrice de la rubrique La Citoyenne.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…