Le Fil
13H14 - samedi 31 août 2013

L’Arabie Saoudite adopte sa première loi de protection des femmes contre les violences domestiques

samedi 31 août 2013 - 13H14

Le royaume saoudien cesse désormais de considérer les violences domestiques comme des problèmes privés. Désormais, les personnes coupables d’abus physique, psychologique ou sexuel sont passibles d’un séjour en prison (entre un mois et un an), et d’une amende entre 5 000 et 50 000 riyals saoudiens.

L’ONG saoudienne National Society for Human Rights remarque cependant que, pour porter plainte, les femmes ont besoin d’un gardien, donc d’un homme, pour aller au commissariat. L’effectivité de cette nouvelle loi reste donc à prouver.

C.F.

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…