Fukushima notre amour
Japon /
12H21 - lundi 13 février 2012

Fukushima notre Amour : ils racontent « leur » 11 mars 2011

lundi 13 février 2012 - 12H21

 

Au moment du tsunami, je ne savais pas ce qu’il se passait dans la région sinistrée. J’ai su la nouvelle, comme la plupart des Français, en lisant le journal et en regardant les informations sur internet.

J’ai pensé tout de suite à ma famille et à mes amis qui habitent Tokyo. J’ai été dans un premier temps rassurée que personne n’ait été blessé, mais j’ai ensuite été terriblement bouleversée en voyant l’ampleur de la catastrophe dans le nord-est du pays.

Mais le Japon se remettra de ce drame. J’ai foi dans le peuple japonais, dans sa force spirituelle pour surmonter cette épreuve. Le pays a déjà fait face à deux bombardements atomiques. Donc, même si ce qu’il se passe à Fukushima est très grave, les Japonais sauront montrer au monde l’image d’une société plus humaine, qui fera face à une catastrophe qui a coûté tant de vies.

 

Emiko San Salvadore, journaliste, Paris

 


Le Louvre s’exporte à Fukushima

Le musée de Fukishima. DRLe Louvre à Fuhushima ? Le Louvre à Fuhushima ? Le musée de Fukishima. DR
Le Musée du Louvre est à l’origine d’une initiative culturelle et solidaire avec Fukushima en annonçant au mois de janvier la tenue d’une exposition itinérante dans les régions sinistrées par le tsunami…