Edito / Editorial
07H12 - mardi 1 mars 2011

Même avec 30 ans de retard, il est toujours temps !

mardi 1 mars 2011 - 07H12

« Nous lançons un appel solennel et prenons l’engagement de tout mettre en œuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu ». Tel est l’Appel lancé par 26 Maires de France, réunis par Roland Ries, Sénateur – Maire de Strasbourg.

Le Maire de la capitale européenne des droits de l’homme avait déjà lancé un ballon d’essai le 16 octobre dernier lors du Congrès des Conseils de résidents étrangers : ces organismes siègent nombreux en France aux côtés des assemblées municipales pour « représenter » les minorités étrangères présentes sur le sol d’une commune.

L’idée des signataires, pour dépolitiser la question, est de faire des étrangers des citoyens à part (presque) entière lorsqu’ils sont résidents.

Les ressortissants de l’Union européenne bénéficient déjà de ce droit. Pourquoi pas tous les étrangers dès lors qu’ils vivent depuis un certain nombre d’années dans une commune et y contribuent, comme tous les autres habitants, par leur travail, leurs impôts, etc. à la vie de la cité ?

Les signataires considèrent qu’une majorité de Français souscriraient à cet Appel.

Cette proposition, émise il y a trente ans, et jamais tenue par le Président François Mitterrand, serait un signe fort adressé au monde entier de la volonté de la France de tenir son rang de patrie des droits de l’homme.

Proposition mineure au regard de toutes les peines que le droit français inflige désormais aux étrangers, mais proposition majeure en terme de signe politique de la concorde civile que devraient rechercher tous les politiques.

Alors, Mesdames, Messieurs les Maires de France : vous êtes 36000. Combien d’entre vous auront signé cet Appel d’ici les prochaines Présidentielles, élection qui pourrait sceller, enfin, le sort de cette belle idée ?

Les Villes signataires, par la voix de leurs Maires, sont : Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-La-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg, Toulouse.

Le vote utile

Appel au vote utile : un livre pour les indécis, les abstentionnistes et les perplexes… L’édito de Michel Taube
Michel Taube