Actualité
16H20 - mardi 19 septembre 2023

Quand le sort de M. Tayeb Benabderrahmane devient une affaire d’État !

 


Les lecteurs d’Opinion Internationale savaient déjà que le chef d’entreprise français M. Tayeb Benabderrahmane poursuit les autorités du Qatar – et nombre de leurs complices passifs ou actifs en France, au premier rang desquels Nasser Al-Khelaïfi, le tout puissant président du club parisien – pour avoir été arrêté, séquestré et torturé au Qatar en 2020.

Ces derniers mois, à la suite des plaintes déposées par M. Tayeb Benabderrahmane devant le doyen des juges d’instruction du Tribunal judiciaire de Paris, les juges en charge de l’instruction de ces plaintes ont conduit plusieurs perquisitions visant des personnalités représentant les intérêts qatariens en France, dont M. Nasser Al-Khelaïfi, à la fin du mois de juin dernier.

Le média Blast révèle aussi les tentatives menées au plus haut niveau de l’État qatarien pour tenter de faire pression sur les autorités judiciaires françaises (la séparation des pouvoirs ne doit pas être un concept très qatarien) afin qu’elles cessent de poursuivre leur nécessaire travail de manifestation de la vérité́ sur les violations graves commises par une puissance étrangère contre un ressortissant français.

On savait déjà que M. Tayeb Benabderrahmane et sa famille subissent des pressions du Qatar inacceptables dans un Etat de droit. Mais Blast révèle que les pressions du Qatar s’orientent désormais directement contre l’État français et plus spécifiquement contre le ministère des Affaires étrangères, officiellement sommé de cesser toute investigation à l’encontre de M. Nasser Al-Khelaïfi.

A la suite de ces révélations, les avocats de M. Tayeb Benabderrahmane, Romain Ruiz et Luke Vidal, envisagent toutes les voies de droit disponibles à l’encontre de l’Etat du Qatar et notamment de son premier ministre Mohammed ben Abderrahmane Al- Thani.

 

Michel Taube

Directeur de la publication

L’ONU, navire amiral de l’antisionisme jihâdiste ?

L’ONU par sa branche chargée des « réfugiés » palestiniens organise depuis 30 ans le terrorisme jihadiste contre Israël et contre le monde entier. L’ONU finance le terrorisme, couvert par les politiciens et les…